Formule E

21 novembre 2019 11:49; Act: 21.11.2019 12:15 Print

Quatre Suisses d'attaque pour la saison 2019/2020

Le championnat du monde commence ce week-end en Arabie Saoudite. Buemi, Mortara, Jani et Müller seront au départ.

storybild

Le championnat de Formule E (ici Sébastien Buemi sur sa Nissan e.dams) commence ce week-end. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Avec l'entrée en lice des poids lourds Mercedes et Porsche, Jean-Eric Vergne, double champion en titre, fera face à une opposition plus dense que jamais lors du championnat 2019-2020 de Formule E, qui débute vendredi et samedi à Diriyah, en Arabie Saoudite.

Avec un nombre record de 14 courses dans 12 pays, 24 voitures contre 22 précédemment et désormais 10 constructeurs (avec aussi Audi, Nissan, BMW, DS ou encore Jaguar), la Formule E ne cesse de se développer et sa sixième saison s'annonce la plus relevée.

«C'est la première année que l'on va avoir un niveau si compétitif, donc ça va être intéressant», estime Vergne, âgé de 29 ans, qui court dans la catégorie depuis son lancement en 2014-2015 et a été le premier champion à conserver son bien. «Ce que j'aime le plus, c'est pouvoir me battre à armes égales contre tout le monde et c'est le cas de la Formule E, rappelle le Français. On a tous les mêmes voitures, les moteurs électriques changent, mais tout le monde a la même puissance maximale.»

Neel Jani chez Porsche

Chez Porsche, l'Allemand André Lotterer, ancien équipier de Vergne, est associé au Biennois Neel Jani, avec qui il a disputé les trois dernières éditions des 24 Heures du Mans.

Trois autres pilotes suisses disputeront cette saison 2019/2020 de Formule E: le Vaudois Sébastien Buemi (Nissan e.dams), le Genevois Edoardo Mortara (Venturi Racing) et le Thounois Nico Müller (Geox Dragon).

Résultats/Classements

(Sport-Center)