Tous sports

31 décembre 2014 11:07; Act: 31.12.2014 11:12 Print

Que réserve 2015 aux amoureux de sport?

par Jean-Philippe Pressl-Wenger - Après une année 2014 chargée, avec notamment les JO de Sotchi et le Mondial de foot, 2015 ne manquera pas de piquant non plus. Tour d’horizon.

Voir le diaporama en grand »
Stan Wawrinka s'était aussi appuyé sur un mental d'acier pour remporter l'Open d'Australie 2014. La confiance supplémentaire apportée par la victoire en Coupe Davis pourrait lui donner des ailes. Le Valaisan Didier Défago est champion olympique, il a remporté les descentes mythiques de Wengen et de Kitzbühel. Il ne lui manque plus qu'un titre mondial pour couronner sa superbe carrière. Au Colorado en février? Dario Cologna disputera les Mondiaux de Falun (Suè) dans la peau du favori. Le 29 mai, Zurich sera le théâtre de l'élection du président de la FIFA. Le Valaisan Sepp Blatter,a ctuel boss du foot mondial, aura alors 79 ans. Les escrimeurs suisses, ici Fabian Kauter (à droite), disputeront les Mondiaux à Montreux du 5 au 11 juin. Une étape importante en direction d'un objectif encore plus grand: l'or par équipe aux Jeux de Rio en 2016. C'est l'Olympiastadion de Berlin qui accueillera la finale de la Champions League en 2015. La fête est prévue pour le 6 juin. Lara Dickenmann (en rouge) et l'équipe de Suisse sont qualifiées pour le Mondial qui se déroulera au Canada du 6 juin au 5 juillet. De retour à Pékin en août, le Jamaïcain Usain Bolt visera un nouveau titre mondial sur 100 mètres. En 2011, la France avait failli réussir l'exploit de devenir championne du monde de rugby. En 2015, le tournoi se disputera en Angleterre, et les All Blacks néo-zélandais figureront logiquement parmi les favoris. Du 23 octobre au 1er novembre, les meilleurs gymnastes du monde se retrouveront à Glasgow pour les Mondiaux. La Saint-Galloise Giulia Steingruber sera le fer de lance de la délégation helvétique en Ecosse.

Sur ce sujet
Une faute?

Wawrinka de retour à Melbourne
En janvier, Stan Wawrinka avait réussi l’exploit qui a changé sa vie. Sur les courts de Melbourne, le Vaudois avait remporté l’Open d’Australie. La première levée du Grand Chelem aura lieu dans l’hémisphère Sud du 19 janvier au premier février. Egalement en lice, Roger Federer tentera pour sa part de décrocher un 18e titre en Grand Chelem.

Un successeur à Didier Cuche et Carlo Janka ?
Les Mondiaux de ski alpin se tiendront à Vail, dans le Colorado (USA) du 2 au 15 février. Lors de ce «Superbowl du ski alpin», comme l’a décrit le «New York Times», l’équipe de Suisse cherchera à retrouver la plus haute marche du podium. Les derniers champions du monde helvétiques datent de 2009. A Val d’Isère, Didier Cuche (super-G) et Carlo Janka (géant) s’étaient parés d’or. Chez les dames, la dernière Suissesse à avoir connu cet honneur reste Sonja Nef, qui avait remporté le géant à Sankt Anton en 2001. Aujourd’hui, son mari, Hans Flatscher, est à la tête du ski féminin chez Swiss-Ski. De son côté, Lara Gut sait que son heure va venir. Plutôt à l’aise sur les pistes du Colorado, la Tessinoise pourrait fêter son premier titre dans un événement majeur. Elle a déjà frôlé l’or à plusieurs reprises. Aux Mondiaux de Val d’Isère, elle avait raflé deux fois l’argent (descente et super-combiné). En 2013 à Schladming, c’est en super-G qu’elle avait pris la 2e place. Sa médaille de bronze des JO de Sotchi confirme que la leader helvétique sait être prête le jour J.

Cologna devra vaincre la malédiction du 50km
Les spécialistes de ski nordique auront quant à eux rendez-vous à Falun pour leurs Championnats du monde (du 18 février au 1er mars). Dario Cologna aimerait sans doute enfin épingler le titre sur 50km. La distance reine semble toutefois refuser de se laisser dompter par le Grison. En 2011, il n’a eu aucune chance, en 2013, alors qu’il maîtrisait son sujet, Cologna s’était fait surprendre par le Suédois Johan Olsson et avait dû se contenter de l’argent. Aux Jeux olympiques, l’histoire n’est pas très différente. En 2010 à Vancouver, alors qu’il se présentait dans le sprint final pour une médaille, Cologna avait chuté dans le dernier virage. Quatre ans plus tard à Sotchi, il cassait un de ses skis dans la dernière montée. A Falun, en sera-t-il autrement ?

Comme les hockeyeuses ?
L’équipe de suisse de football féminin s’est qualifiée pour la Coupe du monde pour la première fois de son histoire. Celle-ci aura lieu au Canada du 6 juin au 5 juillet. Si la qualification pour les huitièmes de finale représente l’objectif minimal pour les coéquipières de Lara Dickenmann, il est toujours permis de rêver. L’exemple des hockeyeuses helvétiques à Sotchi, médaillées de bronze, pourrait servir de motivation supplémentaire.