Athlétisme

25 juillet 2014 23:07; Act: 25.07.2014 23:11 Print

Record du 100 m égalé et 8e titre pour Kambundji

Mujinga Kambundji et Pascal Mancini ont marqué de leur empreinte la 1re journée des Championnats de Suisse à Frauenfeld.

storybild

(Photo: Keystone/Steffen Schmidt)

Une faute?

La Bernoise, à 22 ans, a décroché son 8e titre national en sprint en égalant son record de Suisse du 100 m, en 11''33, tandis que le Fribourgeois glanait sa première couronne en 10''30.

Kambundji est en forme et rayonne comme jamais, sur la piste et en dehors. «C'était mon dernier 100 m avant les Championnats d'Europe (12-17 août), ça me donne confiance pour Zurich», a lancé l'athlète du ST Berne. Depuis qu'elle s'entraîne à Mannheim (All), elle a pris de l'envergure. Le record de Suisse de Mireille Donders (11''34) avait tenu 13 ans. Voilà que Kambundji l'améliore deux fois en un mois en courant coup sur coup un centième plus vite.

De bon augure aussi pour le relais, dont elle est la no 1. Sa partenaire Ellen Sprunger fut du reste la première à la féliciter. Kambundji, qui survole le sprint suisse depuis 2009, visera le doublé avec le 200 m samedi. Sa victoire fut d'autant plus nette vendredi que Marisa Lavanchy, sa plus sérieuse rivale, était forfait pour la finale. Après avoir remporté sa demi-finale en 11''63, la Vaudoise s'est fait masser un peu trop fort par la kiné, qui a irrité sa cuisse. Pour ne rien risquer avant Zurich, elle a préféré renoncer à la finale!

«Je suis de retour!», a lancé Pascal Mancini, le nouveau roi du 100 m. «Ce fut très dur de revenir, mais je pense qu'aujourd'hui, c'est le mental qui a fait la différence», a ajouté le Staviacois, qui a fini ce printemps de purger une suspension de deux ans. En 10''30, il s'est approché à 2 centièmes de son tout frais record personnel. Toujours très puissant mais désormais relâché, il a tenu en échec Alex Wilson (2e en 10''38) et l'étonnant Valaisan Florian Clivaz (3e). Le grand favori et tenant du titre, Amaru Schenkel, a été disqualifié pour faux départ en finale, après avoir dominé les demi-finales en 10''26.

La hauteur a permis à Ellen Sprunger de se rassurer. La Nyonnaise, qui doit prouver sa forme pour décrocher ton ticket européen à l'heptathlon, a pris la 3e place avec 1m77, record personnel amélioré de 5 cm. Elle est également inscrite sur 200 m, 100 m haies et au poids à Frauenfeld. Le titre a été remporté par une athlète de 16 ans qui pourrait bien devenir un espoir de l'athlétisme: Salome Lang (OB Bâle) avec 1m83.

A la longueur, Irene Pusterla a conservé sans problème sa suprématie nationale mais ses 6m52 restent «un peu courts». La recordwoman de Suisse (6m84) n'a pas encore dépassé 6m60 cette saison.

Nicola Spirig a démontré sa bonne forme en faisant la nique aux spécialistes sur 5000. La championne olympique du triathlon, tout juste descendue de St-Moritz et qui prépare le marathon des Championnats d'Europe, s'est imposée en solitaire en 16'18''98.

(ats)