Automobilisme

13 avril 2019 18:29; Act: 13.04.2019 19:41 Print

Sébastien Buemi entre frustration et satisfaction

par Blaise Craviolini - Le Vaudois s'est classé 5e de l'E-Prix de Rome. Il aurait cependant pu monter sur la «boîte». Succès historique de Jaguar.

storybild

Le Néo-Zélandais Mitch Evans célèbre la première victoire de Jaguar en Formule E. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La Formule E a vécu un samedi historique sur le circuit urbain de Rome, théâtre de la septième manche du championnat du monde des voitures électriques. Grâce à son pilote Mitchell (dit Mitch) Evans, la marque britannique Jaguar a en effet remporté son premier succès dans cette catégorie créée en 2014.

Le Néo-Zélandais a devancé d'un souffle l'Allemand André Lotterer (DS Techeetah) au terme d'une course à suspense, marquée par un fantastique mano-à-mano entre les deux hommes forts du jour. Le Belge Stoffel Vandoorne (HWA Racelab) a complété le podium, mais sans jamais pouvoir réellement s'immiscer dans la lutte pour la victoire.

Mortara contraint à l'abandon

Côté suisse, Sébastien Buemi (Nissan e.dams), qui s'élançait sixième sur la grille de départ, a obtenu le meilleur résultat de sa saison - compliquée jusque là - en se classant cinquième. Le Vaudois de 30 ans s'est longtemps battu pour une place sur la «boîte». Il a légèrement rétrogradé au cours du dernier tiers de course.

Quant à l'Italo-Genevois Edoardo Mortara, qui fait équipe avec le Brésilien Felipe Massa au sein de l'écurie Venturi, il a lui aussi fait illusion en accompagnant les meilleurs en début de course. Un problème technique sur sa monoplace l'a cependant contraint à l'abandon. Il a officiellement été classé 21e et avant-dernier.

Monstre carambolage

Dans sa phase initiale, cet E-Prix de Rome a été interrompu à la suite d'un accrochage entre l'Argentin José Maria Lopez (Dragon Racing) et le Britannique Sam Bird (Virgin Racing). Cette touchette a complètement obstrué la piste et provoqué un carambolage général. Tous les pilotes ont pu repartir 45 minutes plus tard, d'abord sous régime du safety car.

Résultats/Classements

(nxp)