Athlétisme

05 juillet 2018 19:55; Act: 06.07.2018 12:35 Print

Une course de rêve pour la Suisse sur 4x100m

Del Ponte, Atcho, Kambundji et Kora ont pulvérisé le record national en 42'29. C'est la perf de ce meeting d'Athletissima 2018.

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

Record de Suisse du 100m, rebelote sur le 4 x 100m: la Bernoise Mujinga Kambundji a illuminé de sa classe la Pontaise jeudi. Sublime.

Une météo menaçante mais idéale pour la pratique de l’athlétisme, un stade joliment garni, bardé de mille et une couleurs, une ambiance de feu: Lausanne et son public de connaisseurs ont vibré aux exploits des déesses et des dieux du stade. Ne restait plus que quelques performances suisses de choix pour que la magie opère pleinement lors de cette 43e édition d’Athletissima. Et ce fut le cas.

En s’octroyant, tôt dans la soirée, le 1500m en fauteuil roulant, Marcel Hug a montré l’exemple. Le Lucernois a été imité, dans l’excellence s’entend, par Mujinga Kambundji, 5e d’un 100m féminin d’anthologie. En 11’’03, la Bernoise – au sommet de son art – a amélioré son propre record de Suisse de quatre centièmes. De bon augure avant les Européens de Berlin. A peine remise de ses émotions, Kambundji a largement contribué au succès du relais helvétique sur le 4 x 100m, associée à Ajla Del Ponte, Sarah Atcho et Salomé Kora. Le quatuor a non seulement pulvérisé le record national de 0’’21, mais aussi – et surtout – signé le meilleur chrono européen de la saison.

Sur 400m haies, Lea Sprunger a également rempli son contrat, même si elle espérait davantage. Au-delà de sa 6e place anecdotique – le plateau était très relevé –, la Nyonnaise a abaissé de 0’’28 son meilleur temps de la saison. Elle est tout de même restée loin de ses 54’’29 de référence. Les autres Suisses ont connu des fortunes moins glorieuses. C’est le cas de la Lausannoise Sarah Atcho notamment, qui a fini au 7e rang du 200m.


Résultats/Classements

(Sport Center)