Foot US

12 décembre 2011 22:37; Act: 12.12.2011 22:37 Print

Tebow, phénomène bien malgré lui

par Grégory Beaud - Le jeune quarterback des Denver Broncos est au coeur d’une frénésie indicible depuis sa titularisation en championnat de NFL.

storybild

Le joueur de Denver incarne l’espoir d’une équipe. (Photo: Keystone)

Une faute?

En début de saison, la franchise du Colorado allait nulle part. Quatre défaites ont sanctionné les cinq premières sorties des Broncos. Puis, le coach a décidé de sortir un joker de sa manche. Comme un ange tombé du ciel, Tim Tebow a réveillé une équipe aux abois. Depuis qu’il joue, Denver semble presque invincible. Huit matches – et sept victoires – plus tard, son équipe a repris goût aux play-off et son quarterback semble touché par la grâce. Lors de sa première rencontre en tant que titulaire, les Broncos ont réalisé un exploit impensable. Menés 0-15 à moins de trois minutes de la fin du match, ils se sont finalement imposés 15-18 sous l’impulsion du jeune joueur. Depuis, la quasi-totalité de ses victoires ont été glanées en fin de match grâce à des retours héroïques, voire carrément en prolongation. Il n’en fallait pas plus pour que le nom de Tim Tebow soit magnifié.

Fils de missionnaire aux Philippines, il est extrêmement croyant. Avant chaque match, il pose un genou à terre­ pour prier. Cette attitude, nommée «Tebowing» par ses fans, a été singée le week-end passé par la skieuse Lindsey Vonn avant de grimper sur le podium. La success story est en route.

Star de la saison de NFL, Tim Tebow n’était pas promis à une telle destinée. Au moment où le joueur s’est présenté à la draft, les avis divergeaient sur ses qualités. «Je ne pense pas qu’il puisse évoluer à plein temps dans la ligue», avait prédit, à tort, l’analyste Mel Kipler. A contrario, l’ancien coach de Tampa Bay Jon Gruden voyait en lui un «révolutionnaire» du football américain. Entre les deux se trouve probablement la vérité.