Basketball

20 novembre 2019 08:20; Act: 20.11.2019 08:28 Print

Triple-double historique pour LeBron James

Le joueur des Los Angeles Lakers a une nouvelle fois fait le show, mardi en NBA. En y ajoutant une performance à ce jour unique.

Sur ce sujet
Une faute?

Les Lakers cravachent

LeBron James, qui réalise son cinquième triple-double de la saison (25 points, 11 rebonds, 10 passes), réussissant l'exploit de devenir le premier joueur de l'histoire à en avoir réussi face à toutes les équipes de la Ligue. Anthony Davis qui ajoute 34 points, 7 rebonds, 4 passes, 4 interceptions, 2 contres.

D'habitude avec de telles performances de leurs deux leaders, les Lakers passent une soirée tranquille. Mais ce fut tout le contraire face à Oklahoma City, sacrément accrocheur à l'image de Dennis Shroder (31 pts en sortie de banc) et qui n'aura cédé que dans les dernières secondes (112-107).

L.A., qui a eu peur pour son brillant ailier Kyle Kuzma, victime d'une griffure à l’œil droit finalement sans trop de gravité, conforte sa domination au classement et garde le sourire, à l'image de Serena Williams, de l'animateur James Corben et de l'ancien joueur NFL Rob Gronkowski qui ont fait le show à la mi-temps en dansant parmi les Lakers girls.

Retour mollo de «Melo»

A peine son arrivée a-t-elle été officialisée mardi matin que Carmelo Anthony faisait ses grands débuts le soir-même sous son nouveau maillot floqué du 00 des Blazers, qui plus est dans la peau d'un titulaire lors de la défaite de Portland à New Orleans (115-104).

Pour son retour sur un parquet NBA, après un an sans jouer, il n'a pas tardé à se rassurer en inscrivant un panier à trois point dès son deuxième shoot. Au final, il en a réussi deux pour 10 points marqués, se montrant bien moins inspiré dans ses tentatives à deux points (2 sur 12).

Plutôt dans le rythme en première période, le vétéran de 35 ans a logiquement décliné par la suite, sans plus peser dans les débats, à l'image de Blazers privés de Damian Lillard ménagé et en grande difficulté en ce début de saison. Les voilà avant-derniers à l'ouest, justement dépassés par les Pelicans.

«Ça fait vraiment du bien de revenir sur le parquet, de renouer avec cette routine qui a été la mienne ces 17 dernières années», a déclaré après coup «Melo».

Sursaut Warriors

Les Warriors sont passés par toutes les émotions à Memphis. La frayeur d'abord, en voyant Draymond Green se tenir le coude droit et grimacer de douleur après avoir chuté en fin de 3e quart-temps, craignant de voir l'hécatombe se poursuivre après Stephen Curry (fracture de la main gauche), Klay Thompson (rupture des ligaments croisés du genou gauche) et D'Angelo Russell (entorse à un pouce).

Le soulagement ensuite quand l'ailier est revenu finir le match, passant pas loin du triple-double (8 pts, 10 rbds, 11 passes). La joie, enfin, avec une troisième victoire (95-114) qui a mis fin à leur série de sept défaites et surtout démontrer que l'équipe profondément remaniée de Steve Kerr est sur la bonne voie, avec un jeu collectif en net progrès.

Ce que les Dubs, toujours bon derniers de la Ligue, tenteront de confirmer mercredi et vendredi, à Dallas et Utah, deux sérieux prétendants aux play-offs à l'ouest.

(afp)