Basketball

26 février 2020 18:57; Act: 26.02.2020 18:57 Print

Un panier contre son camp qui n'a servi à rien

par Sport-Center - Une équipe serbe M18 a volontairement égalisé pour son adversaire: elle voulait aller en prolongation pour ensuite creuser l'écart!

Une faute?

La scène, un brin surréaliste, s'est déroulée ce week-end, à l'occasion du tournoi «Next Generation» - en fait, une Euroligue M18 - qui se dispute à Belgrade (Serbie). L'équipe serbe de Mega Bemax, club basé à Sremska Mitrovica, a en effet inscrit un panier contre son camp volontaire pour permettre à son adversaire d'égaliser!

On s'explique. A 11 secondes de la fin, Mega Bemax mène de trois points (69-66) contre le CFBB Paris, qui bénéficie d'un lancer franc. Lancer franc réussi: plus que deux points d'écart (69-67). Le problème, c'est que Mega Bemax doit s'imposer de neuf unités pour se qualifier pour la finale du tournoi.

C'est alors qu'une idée tordue germe dans l'esprit des joueurs serbes: inscrire un panier contre leur camp pour arriver en prolongation, puis essayer de creuser un écart de neuf points dans les cinq minutes additionnelles. Aussitôt dit, aussitôt fait: dès l'engagement, le joueur de Mega Bemax qui hérite du ballon va le déposer tranquillement dans son propre panier. 69-69 à 7 secondes de la sirène.

Mais c'est alors que les arbitres s'en sont mêlés. Ils ont annulé cet «autopanier», le règlement interdisant à une équipe de faire exprès de marquer contre son camp, et distribué une faute technique à l'équipe de Mega Bemax.

Cette tentative de «tricherie» a donc été réduite à néant, et Mega Bemax s'est finalement imposé 69-68. Tant pis pour la finale que e club serbe n'a pas atteinte... et tant mieux pour l'équité sportive!

Résultats/Classements

(nxp)