Basketball

08 avril 2019 07:54; Act: 08.04.2019 08:19 Print

Un record de tirs primés pour les Rockets

La formation du Genevois Clint Capela s'est régalée dimanche en NBA en inscrivant 27 paniers à trois points.

storybild

Harden (à gauche) et Capela ont à nouveau brillé offensivement pour les Rockets. (photo: AP)

Sur ce sujet
Une faute?

Houston a humilié Phoenix 149 à 113 avec 27 paniers à trois points réussis en 57 tentatives, nouveau record NBA. Les Suns n'ont rien pu faire pour arrêter la déferlante texane. Les Rockets ont ainsi amélioré leur propre marque de référence.

James Harden a terminé la partie avec 30 points, avec une fiche de 5 sur 6 aux tirs primés, 13 rebonds et 9 passes. Il s'agit du 56e match de la saison à 30 points pour la star barbue de Houston, qui égale Kobe Bryant, seul joueur à avoir accompli cet exploit au cours des 30 dernières années. Harden est devenu le deuxième joueur de l'histoire après Michael Jordan à avoir réussi au moins 2700 points, 500 rebonds et 500 passes lors d'une même saison.

Le Genevois Clint Capela a pour sa part compilé une fiche de 22 points et 13 rebonds pour contribué au net succès de sa formation, toujours 3e de la Conférence ouest.

L'Utah Jazz occupe pour l'heure la 5e place de ce classement. Thabo Sefolosha et ses coéquipiers se sont inclinés 113 à 109 sur le parquet des Los Angeles Lakers. Le Vaudois a inscrit 13 points et pris 4 rebonds durant ses 25'15'' passées en jeu.

Deux nouveaux qualifiés pour les séries

A l'est, Brooklyn et Orlando se sont quant à eux qualifiés dimanche pour les play-offs en s'imposant respectivement à Indiana (96-108) et Boston (108-116), tandis que Miami est au bord de l'élimination après son revers à Toronto (117-109 a.p.).

Brooklyn attendait ça depuis 2015. Orlando a dû encore être plus patient, puisque sa dernière apparition en play-offs remontait à 2012. Mais à trois jours de la fin de la saison régulière, ils ont atteint leur objectif, avec la manière. Les Nets, portés par D'Angelo Russell (20 pts), n'ont jamais été inquiétés par Indiana, déjà qualifié pour les play-offs. Brooklyn comptait déjà six points d'avance après le premier quart-temps (25-31) et a maîtrisé sans mal les sursauts des Pacers.

«Cette qualification est importante pour cette équipe, car pour beaucoup d'entre nous, c'est un objectif qui paraissait difficile à atteindre», a expliqué Joe Harris qui a inscrit 19 points, dont quatre paniers à trois points.

Pour Orlando, la disette a duré sept années, période durant laquelle la franchise floridienne a été dirigée par quatre entraîneurs différents. Nikola Vucevic sait mieux que quiconque les difficultés rencontrées par le Magic ces dernières années.

«Personne ne peut mesurer ce que j'ai vécu depuis que j'ai rejoint cette équipe il y a six ans: les défaites, les doutes et les difficultés...», a confié le pivot monténégrin.

Charlotte peut y croire

Vucevic, auteur de 25 points et de 12 rebonds, est avec son grand ami Evan Fournier (24 pts) le responsable du sursaut d'Orlando qui a vient de remporter dix de ses douze derniers matches. Orlando a pourtant compté jusqu'à 13 points de retard face aux Celtics mais Fournier, qui renouera avec les play-offs pour la première fois depuis ses débuts NBA avec Denver, lors de la saison 2012-13, a sonné la révolte durant le 3e quart-temps.

Il ne reste plus qu'un billet pour les play-offs à attribuer et trois équipes, Détroit (39 victoires, 41 défaites), Miami et Charlotte (38 v, 42 d), peuvent le décrocher. Ce sont les Hornets qui sont dans la meilleure dynamique: ils ont signé sur le parquet de Détroit (91-104) une troisième victoire de suite. Kemba Walker a marqué 31 points, dont 20 avant la pause qui ont permis à son équipe de prendre le large et de ne plus être inquiétée. Nicolas Batum, de retour dans le cinq majeur, a fini la rencontre avec zéro point mais a capté cinq rebonds et distillé trois passes décisives. L'autre Français de Charlotte, Tony Parker, n'a pas été utilisé, comme c'est le cas maintenant depuis mi-mars.

Miami au bord du gouffre

Rien ne va plus pour Détroit, à bout de souffle: les Pistons ont perdu leurs quatre derniers matches. Andre Drummond a pourtant marqué 15 points et capté 23 rebonds mais Blake Griffin a été limité à 16 points (5 sur 18 au tir).

Miami ne va pas beaucoup mieux avec quatre défaites de suite. Le Heat a pourtant bousculé Toronto, l'une des meilleures équipes du championnat 2018-19 dans sa salle avec 32 victoires en 41 matches. Mais Pascal Siakam et Kawhi Leonard ont marqué respectivement 23 et 22 points avant que Danny Green ne fasse la différence en prolongation, en marquant sept des 14 points de Toronto, quand Miami était limité à six points. Dwyane Wade, qui mettra un terme à 37 ans à sa carrière en fin de saison, dès mercredi, ou après les play-offs, a marqué 21 points.

«C'est une défaite difficile à digérer» a admis D-Wade qui, comme tous ses coéquipiers, a critiqué la décision des arbitres de refuser un panier à la dernière seconde du temps réglementaire qui aurait donné la victoire à Miami.

Golden State est de son côté assuré de terminer premier de la Conférence ouest après son succès face aux Los Angeles Clippers (131-104) avec 27 points de Stephen Curry.

Résultats/Classements

(sc/afp)