Basketball

17 février 2020 17:16; Act: 17.02.2020 17:16 Print

Une commotion à cause d'un tirage de cheveux

Lors d'un match de basket universitaire dans l'État de l'Ohio, une joueuse s'est passé les nerfs sur son adversaire.

storybild

Casey Santoro a provoqué une commotion cérébrale à son adversaire.

Une faute?

Un match de basket féminin universitaire dans l'Ohio a été le théâtre d'une scène heureusement rare dans le sport. Alors que les équipes de Bellevue et de Norwalk s'affrontaient le week-end dernier, une joueuse s'est fait violemment tirer les cheveux par son adversaire. Cette réaction antisportive n'a pas été sans conséquence, la victime a été diagnostiquée d'une commotion cérébrale.

Après avoir manqué un panier à trois points, la joueuse de Bellevue Casey Santoro a craqué et a empoigné la chevelure de sa première adversaire directe Olivia Ward. Selon les informations de FOX News, la joueuse de Norwalk a subi une commotion cérébrale durant le choc. La fautive a été suspendue pour une rencontre par la ligue universitaire, alors que son établissement a annoncé aussi vouloir sanctionner la basketteuse. Elle s'est aussi publiquement excusée pour son acte.

La victime a fait preuve d'une grande compréhension après les excuses de son agresseuse. Voici ses propos, rapportés par son père: «Papa, je sais que j'ai travaillé dur pour arriver là où j'en suis et pour préparer mon avenir. Je sais que Casey a travaillé aussi dur que moi et je ne veux pas la voir tout perdre à cause de ce qui s'est produit.»

Malgré ces excuses et la résilience de la victime, le débat fait toujours rage sur les réseaux sociaux. Une rencontre est prévue entre les deux familles des joueuses, une manière pour la fautive de transmettre ses excuses en personne. Pourtant, l'événement va sûrement marquer la fin de la carrière d'Olivia Ward, du fait que la saison est sur le point de se terminer et que la sportive réalise sa dernière année d'études.

Résultats/Classements

(nxp)