Turquie

14 mai 2012 08:52; Act: 14.05.2012 09:52 Print

Week-end torride à Istanbul

par Marc Fragnière - Les hooligans s'en sont donné à coeur joie ce week-end dans le Bosphore. Entre football et basketball, les adeptes des joutes violentes en ont eu pour leur argent.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

«La couronne de l'Orient» a été ce week-end le théâtre d'évènements sportifs haut de gamme.

La Süper Lig turque de football a connu son épilogue et son champion lors du choc Fenerbahçe - Galatasaray (0-0) au terme duquel la formation européenne a soulevé le trophée dans l'antre du rival asiatique. Cela n'a pas été du goût des supporters de Fenerbahçe, lesquels ont ravagé le stade et ses alentours.

L'élite de la sphère orange européenne avait pour sa part rendez-vous à la Turkish Airlines Arena pour le final four de l'Euroligue de basketball. Parmi les engagés: deux clubs grecs: le Panathinaïkos et l'Olympiakos.

Sur le plan sportif la formation du Pirée a remporté le graal au terme d'une prestation épique en finale, face au CSKA Moscou (62-61). Mené pendant 39 minutes, l’Olympiakos a réalisé un impensable comeback et pris l’avantage à 7 dixièmes du buzzer final. Le match pour la 3e place est revenu à Barcelone, dominateur 74-69 du Panathinaïkos.

Si les Athéniens n'ont pas brillé sur le terrain, leurs supporters ont fait parlé d'eux en participant à une bataille rangée avec les fans de... Galatasaray.