Cyclisme

22 juillet 2018 18:05; Act: 22.07.2018 18:33 Print

Astana réalise la passe de deux

Magnus Cort Nielsen (Astana) a remporté la 15e étape du Tour de France. Geraint Thomas garde le jaune.

storybild

Deuxième succès en deux jours pour un membre de l'équipe Astana. (Photo: Reuters)

Une faute?

La belle série se poursuit pour la formation Astana. Après le succès d'Omar Fraile samedi à Mende, c'est son coéquipier Magnus Cort Nielsen qui s'est imposé au sprint à Carcassonne. Les échappés ont terminé avec une marge de plus de treize minutes sur le peloton des favoris. Comme la veille sur la route de Mende, le peloton a laissé filer une grosse échappée, 29 coureurs, après un début d'étape très animé.

Première victoire sur le Tour

Agé de 25 ans, le Danois s'est imposé pour la première fois dans le Tour, qu'il n'avait encore jamais disputé. Cort Nielsen, qui possède une bonne pointe de vitesse, a gagné deux étapes de la Vuelta en 2016, notamment la dernière à Madrid.

Le Danois était le plus rapide dans le final et devance ses compagnons d'échappée Ion Izaguirre et Bauke Mollema. Longtemps en course pour la victoire, le régional de l'étape Lilian Calmejane s'est fait piéger dans les cinq derniers kilomètres. En larmes, le Tarnais, qui évoluait en partie sur les routes de son département, a pris la 7e place. «Je ne comprends pas les tactiques de certaines équipes», a réagi à chaud le régional de l'étape, qui a mis en cause l'équipe Trek de Mollema. «Ils ont joué avec mes nerfs. Ils ont préféré faire troisième avec Mollema, ils m'ont enterré»

Pas de changement au classement général, Geraint Thomas (Sky) est toujours en jaune devant Christopher Froome et Tom Dumoulin. Pierre Latour conserve son maillot de meilleur jeune et Julian Alaphilippe sa tunique blanche à pois rouges. Lundi les coureurs pourront profiter d'une journée de repos avant d'attaquer les Pyrénées mardi.

Cyclisme

(nxp/afp)