Cyclisme

23 juillet 2019 11:00; Act: 23.07.2019 11:59 Print

Attention, c'est la journée des ronds-points!

par Robin Carrel, Nîmes - La France n'est pas que championne du monde de football. Elle est aussi celle des... ronds-points. Ce mardi en est un bel exemple.

storybild

Un rond-point peut potentiellement faire grimacer Thibaut Pinot. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Il y a deux ans, les «Contribuables Associés» avaient lancé un concours peu banal: «Quel est le pire rond-point de France?» Tout ça pour dénoncer le gaspillage de l'argent public dans l'Hexagone. Car selon les sources, il y a actuellement entre 40'000 et 50'000 carrefours giratoires dans le pays. Ils ne seraient par exemple «que» 10'000 en Angleterre et il y en aurait six fois moins en Allemagne et un dixième de ce total aux Etats-Unis!

Forcément, puisque le Tour de France est aussi le «tour de la France», il n'échappe pas au phénomène. Thibaut Pinot a pu s'en rendre compte la semaine dernière en direction d'Albi, quand il a pris un rond-point sur la gauche, là où il aurait fallu le prendre à droite, et perdu 1 minute 40 dans l'affaire. C'est un peu ballot et ça vous change une Grande Boucle, puisqu'il est aujourd'hui à 1'50 de Julian Alaphilippe et du maillot jaune.

Du coup, on lui conseille d'être particulièrement vigilant mardi, lors de la 16e étape autour de Nîmes. Si le Tour 2019 compte un peu plus de 400 ronds-points à son programme, une partie est concentrée sur cette journée dans le Gard. Selon notre rapide décompte – oui, on s'est «amusé» à les compter, non, ne nous demandez pas pourquoi –, il y a entre 36 et 40 sur le parcours du jour, soit presque 10% du total de l'édition 2019, dont cinq rien que dans la longue ligne droit d'arrivée, qui fait bien trois kilomètres, dans la cité qui a le crocodile pour emblème.

A part la chaleur – on annonce une bonne quarantaine de degrés dans l'arrière-pays nîmois au plus chaud de l'après-midi –, ce sera là, sans doute, le seul danger de cette journée pour le peloton. Et comme il n'y a qu'une légère brise venue du sud-est annoncée par la météo, il n'y a pas de «coup de bordure» à attendre de la part de l'une ou l'autre formation. Attention toutefois, ce Tour est un peu fou et ce serait assez drôle qu'une étape en boucle bascule sur un rond-point

Cyclisme