Tour de Suisse

11 juin 2011 16:21; Act: 11.06.2011 20:54 Print

Cancellara s'impose en patron

Fabian Cancellara s'est imposé, samedi, lors de La 1ère étape du Tour de Suisse, un contre-la-montre dans les rues de Lugano. Il enfile du coup le maillot jaune de leader.

storybild

(Photo: Keystone)

Une faute?

Le quadruple champion du monde Fabian Cancellera a fait respecter la tradition devant son public, en remportant pour la cinquième fois l'étape inaugurale du Tour de Suisse, un contre-la-montre individuel de 7,3 km couru sur les rives du Lac de Lugano.
Le champion de 30 ans n'a pas déçu les milliers de supporteurs venus assister à son triomphe, en devançant le jeune talent Américain Tejay van Garderen (HTC) de sept secondes, et le Slovaque Peter Sagan (Liquigas) de 19 secondes.

«Je suis très heureux car j'étais un peu nerveux avant le départ, a déclaré le héros local. J'ai vu qu'il avait presque le double de spectateurs comparé à l'an dernier.»

Le Luxembourgeois Frank Schleck, vainqueur de la dernière édition et coéquipier de Cancellara chez Leopard-Trek, a terminé à 41 secondes, surpris par la pluie et le vent apparus à mi-parcours.

Son frère Andy Schleck a, lui, subi des problèmes de dérailleur et est relégué à 1 minute 18 secondes, sans pour autant que ce contre-temps ne préfigure de la suite d'une course jugée plus dure cette année.

Samedi, Cancellara, vainqueur du contre-la-montre ou prologue de l'épreuve en 2003, 2007, 2009 et 2010, a su répondre aux exigences d'un tracé vallonné, marqué par une côte placée dès le kilomètre 2. Bien que devancé par l'Allemand Andreas Kloden (RadioShack) au seul temps intermédiaire (km 3), le Suisse, vêtu de son maillot arc-en-ciel de champion du monde du contre-la-montre, a accéléré en descente sur la deuxième partie du parcours.

Il portera le maillot jaune de leader dimanche lors de la deuxième des neuf étapes du Tour, qui emmènera le peloton d'Airolo (Tessin) à Crans-Montana (Valais). Les coureurs seront plongés dans le vif du sujet dès le départ avec une ascension de 20 km jusqu'au sommet du Col du Nufenen (km 22), puis une pente raide de deux kilomètres pour clore l'étape.

Cancellara, qui a exclu de remporter l'épreuve en raison d'un profil trop montagneux, aura toutefois l'occasion de se distinguer de nouveau lors de la dernière étape, dimanche 19, lors d'un contre-la-montre de 32,1 km autour de Schaffhouse.

(cga/afp)