Tour de Suisse

12 juin 2011 16:30; Act: 12.06.2011 19:06 Print

Coup double pour Soler

Vainqueur de la 1re étape samedi, Fabian Cancellara cède son maillot de leader du général à Juan Mauricio Soler qui s'est imposé à l'arrivée à Crans-Montana (VS).

storybild

Le Colombien s'empare du maillot jaune détenu jusqu'ici par Cancellara. (Photo: Keystone)

Une faute?

La deuxième étape du Tour de Suisse entre Airolo et Crans-Montana a été remportée par le Colombien Juan Mauricio Soler (Movistar), qui endosse du même coup le maillot jaune. Vainqueur samedi à Lugano, Fabian Cancellara a cédé plus de 17 minutes.

Soler a surpris le petit groupe des favoris par un deuxième démarrage à 700 m de l'arrivée. Damiano Cunego et Frank Schleck, qui venaient de produire un effort, n'ont pas pu suivre le Colombien, vainqueur d'une étape du Tour de France 2007 à Briançon. «J'ai bien vu que Frank Schleck et Cunego se surveillaient de près alors j'en ai profité», relevait Soler, qui n'avait plus levé les bras depuis sa victoire au Tour.

Au classement général, Soler possède désormais 16'' d'avance sur Cunego et 22'' sur le Néerlandais Bauke Mollema. Il est le premier Colombien à revêtir le maillot de leader du Tour de Suisse. «J'espère bien le garder encore quelques jours», soulignait celui qui avait remporté le maillot de meilleur grimpeur sur le Tour de France 2007.

Leader au départ à Airolo, Fabian Cancellara a passé le col du Nufenen (2478 m) avec les meilleurs alors qu'il n'y avait pas de course. Le Bernois a cédé à 18 km du but au début de la montée sur Crans-Montana. Il n'a pas insisté, laissant le Danois Jakob Fuglsang faire le travail pour Frank Schleck. Son frère Andy a une nouvelle fois déçu, se montrant incapable de suivre le groupe de 15 qui ouvrait la route à 11 km de l'arrivée. Il a cédé 1'39'' sur la ligne. Troisième du classement général, le Slovaque Peter Sagan avait déjà lâché prise auparavant. Mais le grand battu du jour est l'Allemand Andreas Klöden, complètement à la dérive dans la montée sur Crans-Montana et qui a concédé plus de 10 minutes.

Côté suisse, Johann Tschopp et Mathias Frank ont accompagné les meilleurs jusqu'à la flamme rouge. Mais le dernier «raidard» en vue de l'arrivée à Vermala leur était fatal. Frank a terminé 8e à 39'', Tschopp 15e à 1'15''.

Les coureurs ont de nouveau rendez-vous avec la montagne lors de la 3e étape entre Brigue-Glis et Grindelwald. Ils franchiront d'abord le Grimsel (2185 m/50e km) puis la Grande-Scheidegg, qui n'a été empruntée que deux fois dans l'histoire du Tour de Suisse. Cette côte classée hors-catégorie culmine à 1962 m et comporte une partie non asphaltée. Elle se situe à 11 km de l'arrivée.

(ats/afp)