Cyclisme

19 juin 2019 17:28; Act: 19.06.2019 18:01 Print

Elia Viviani voit double

par Claude-Alain Zufferey - Sur le Tour de Suisse, le champion d'Italie a remporté son deuxième sprint en deux jours. A Einsiedeln, il a facilement battu Sagan.

storybild

(Photo: EPA)

Sur ce sujet
Une faute?

Elia Viviani a prouvé qu'il avait retrouvé la condition qui lui avait fait défaut lors du dernier Giro. Il a doublé la mise mercredi lors de la cinquième étape du Tour de Suisse entre Münchenstein et Einsiedeln (177 km). Il a ainsi signé un deuxième succès en deux jours sur les routes helvétiques, lui qui n'avait plus gagné depuis trois mois et Tirreno-Adriatico.

Le champion d'Italie a facilement pris la mesure de Peter Sagan au terme d'un sprint en faux plat montant, qui avait pourtant été taillé pour le Slovaque. Placé dans une position idéale par le train de la Quick Step, Viviani a lancé les hostilités en premier à 300 mètres de l'arrivée, sur les pavés de la vieille ville. Sagan n'est jamais parvenu à remonter à hauteur. Il a même encore concédé du terrain dans les derniers mètres. «Je remercie mes coéquipiers pour leur travail dans le final», a commenté l'Italien au moment de l'interview d'après course.

A la question de savoir pourquoi son équipe n'avait pas été active durant cette cinquième étape, il a répondu: «Tout simplement parce que je n'étais pas certain de pouvoir passer les bosses avec les premiers. Il était donc inutile de faire travailler le groupe.» Viviani a donc fait mieux que de passer les montées, puisqu'il a même réussi à en garder sous la pédale pour le sprint final. A Einsiedeln, le Belge Jasper Stuyven a complété le podium.

Suite à cette cinquième étape, le classement général n'a donc subi aucun changement. Sagan reste en tête avec 14 secondes d'avance sur Matthews et 21 sur Asgreen.

L'étape reine n'aura pas lieu

En marge de cette étape, les organisateurs du Tour de Suisse ont annoncé que la dernière étape prévue dimanche allait être amputée des trois difficultés majeures qu'étaient la Furka, le Susten et le Grimsel. Les autorités uranaises n'ont pas donné l'autorisation d'ouvrir le Susten pour le passage de la caravane du Tour. La neige encore présente en trop grande quantité en est la cause.

Le tracé de remplacement de cette étape reine, qui devait relier Ulrichen à Ulrichen, n'a pas encore été dévoilé.

Cyclisme

(nxp)