Cyclisme

21 juillet 2019 16:23; Act: 21.07.2019 16:23 Print

Festival de wheelings au sommet du Tourmalet

Coutumier des acrobaties sur son vélo, Peter Sagan a trouvé samedi un nouveau compagnon de jeu pour faire le show dans l'ascension du mythique col pyrénéen.

Sur ce sujet
Une faute?

Peter Sagan fait des émules. Le Slovaque, triple champion du monde sur route, n'est jamais très loin lorsqu'il s'agit d'animer une course. Que ce soit par ses accélérations et sprints fulgurants ou par ses pitreries ou interviews déjantées, l'actuel maillot vert de meilleur sprinter sur le Tour de France aime faire le show.

L'une de ses marques de fabrique les plus célèbres est bien entendu le wheeling, qui consiste à rouler en équilibre sur sa roue arrière. Depuis plusieurs années, Sagan s'amuse à placer cette figure dans les endroits les plus insolites d'une course. Comme dans l'ultime «raidard» du «chrono» de Pau, vendredi (voir vidéo ci-dessous). Avec un vélo de contre-la-montre, s'il vous plaît!

La veille, l'artiste de l'équipe Bora s'était même amusé en cours d'étape à lever sa roue arrière pour divertir les spectateurs placés en bord de route.

Mais le ferrailleur de Zilina a fait encore plus fort samedi en plaçant un wheeling au sommet du col pyrénéen du Tourmalet, où était jugée l'arrivée de la 14e étape. Un joli tour de force après une petite vingtaine de kilomètres d'ascension. Et pas des moins raides. Comme Sagan n'est pas le seul à aimer s'amuser, il a trouvé un nouveau compagnon de jeu en la personne de l'Espagnol Ivan Garcia Cortina. Le coureur de la formation Bahrain n'est pas maladroit non plus!


Cyclisme

(Sport-Center)