Cyclisme

06 avril 2019 10:33; Act: 06.04.2019 11:08 Print

Il crie encore victoire trop vite

Comme en 2012, Marcos Garcia pensait avoir gagné la course en Thaïlande. Sauf qu'un autre coureur était déjà arrivé.

storybild

Capture d'écran. (Photo: Twitter)

Une faute?

Le jour où il va - vraiment - gagner une course, Marcos Garcia osera-t-il lever les bras? C'est la question que l'ont peut se poser après la nouvelle mésaventure survenue mercredi lors de la troisième étape du Tour de Thaïlande pour le coureur de l'équipe de Kinan.

Pensant franchir la ligne d'arrivée en tête, l'Espagnol de 32 ans a levé les bras, remonté la fermeture de son maillot et envoyé des baisers à la foule, sans savoir que l'Australien Ryan Cavanagh (St George Continental) l'avait déjà fait quelques minutes avant lui.

Marcos Garcia, qui n'a plus gagné depuis sa victoire lors d'une étape du Tour du Japon en mai 2018, attendra donc pour fêter un nouveau succès en carrière. Et le pire, c'est que le grimpeur s'était déjà rendu célèbre sur la Vuelta en 2012 pour un fait du même acabit.

Cyclisme

(jsa)