Cyclisme

21 février 2020 19:33; Act: 21.02.2020 19:47 Print

Ils se plantent de route, Fuglsang en profite

Le coureur danois d'Astana peut dire un grand merci à Dylan Teuns et Jack Haig.

storybild

Capture d'écran. (Photo: Twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

Jakob Fuglsang (34 ans), tenant du titre et leader au général, s'est emparé de la troisième étape du Tour d'Andalousie ce vendredi entre Jaen et Ubeda (176,9 km), après avoir déjà remporté la première étape mercredi.

Le coureur d'Astana, qui lance sa saison sur cette course après la révélation de ses liens supposés avec le sulfureux préparateur italien Michele Ferrari (au coeur du programme de dopage de Lance Armstrong et banni à vie du sport depuis 2012), a remporté cette montagneuse étape devant le Basque de Bahrain Pello Bilbao (29 ans), deuxième dans le même temps, et l'Américain d'UAE Brandon McNulty, troisième à une seconde.

Le Scandinave, qui n'avait pas fait l'objet d'une procédure disciplinaire malgré l'ouverture, début février, d'une enquête par la fondation antidopage (CADF) de la Fédération internationale de cyclisme (UCI), s'est encore une fois montré le plus fort, en coupant la ligne d'arrivée en tête du groupe de favoris, juste après la petite frayeur de Dylan Teuns et Jack Haig dans le final, qui ont très mal négocié leur dernier virage.

Au général, le Danois garde les commandes, quelques secondes devant le redoutable trio de la formation Bahrain - McLaren, Landa, Bilbao, Teuns: Mikel Landa est deuxième à 14 secondes, Pello Bilbao troisième à 30 secondes, et le Belge Dylan Teuns suit de près à 31 secondes.

Cyclisme

(nxp)