Cyclisme

19 juillet 2018 22:30; Act: 19.07.2018 22:52 Print

L'héroïsme a des limites...

Vincenzo Nibali abandonne le Tour de France. Il a rallié l'Alpe-d'Huez avec une vertèbre fracturée!

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

L'Italien Vincenzo Nibali, blessé, abandonne le Tour de France après sa chute dans la 12e étape menant à l'Alpe d'Huez, a-t-on appris jeudi soir auprès de son équipe Bahrein. Le vainqueur du Tour 2014 souffre d'une vertèbre fracturée, la dixième, a précisé le médecin de l'équipe.

Le Sicilien a chuté lourdement à 4 kilomètres de l'arrivée de l'étape, dans une grosse confusion accrue par les fumigènes.

Des motos ont été mises en cause dans cet incident qui s'est produit avant les premières barrières, alors que la chaussée disponible se rétrécissait tout près du public.

Au moment de sa chute, Nibali essayait de suivre une contre-attaque du Britannique Chris Froome derrière le Français Romain Bardet: «Je me suis retrouvé au sol et j'ai eu très mal au dos.»

Auparavant, le «Requin de Messine» avait montré une première fois les dents en attaquant dans la première partie de l'ascension finale (13,8 km).

Nibali a terminé l'étape, à 13 secondes seulement du vainqueur, le Gallois Geraint Thomas. Il a dû sacrifier ensuite au contrôle antidopage et a passé des premiers examens qui ont fait craindre au Dr Emilio Magni, le médecin de son équipe, une fracture d'une vertèbre.

Les examens complémentaires que le Sicilien a subis en soirée, à Grenoble, ont confirmé ces craintes.

Il avait tout axé sur la Grande Boucle

Brillant vainqueur de Milan-Sanremo, une classique pourtant dédiée en mars aux sprinteurs, Nibali (33 ans) avait fait l'impasse sur le Giro. Il avait axé la suite de sa saison sur le Tour de France et le championnat du monde, programmé fin septembre sur le difficile circuit d'Innsbrück (Autriche).

Après douze étapes, il occupait la 4e place du Tour et était encore en lice pour le podium, voire la victoire. Dans sa carrière, Nibali a déjà dû surmonter des coups d'arrêt brutaux. Notamment aux JO de Rio en 2016 quand une chute, dans la dernière descente du parcours, l'a privé du titre olympique à sa portée.

L'Italien, au palmarès impressionnant, est l'un des sept coureurs à avoir gagné les trois grands tours (avec Anquetil, Gimondi, Merckx, Hinault, Contador et Froome).

Cyclisme

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Daniel le 19.07.2018 23:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    TDF

    Le comportement des spectateurs à l'alpe d'Huez est scandaleux et il est étonnant qu'il n'y ait pas plus de coureurs blessés

  • Couli le 20.07.2018 00:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le requin de messine

    Un grand Monsieur... finir une étape après une chute en montée à seulement 13 secondes cest énorme!!! Bravo pour la combativité de Nibali et cest vraiment dommage de perdre un aussi bon coureur!!! Forza Vincenzo remet toi vite...

  • Ouèsava le 19.07.2018 23:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ras le bol

    Cette année je trouve que les motos ont une conduite extrêmement dangereuse, essayant à tout prix de faire de l'image quels que soient les risques. J'ai été dégoûté de voir leur comportement lors de l'étape des pavés, leur présence et celle des hélicoptères soulevaient un tel nuage de poussière que ça devait être complètement irrespirable pour les coureurs, sans parler de la visibilité. Spectacle, oui, mais marre des jeux du cirque.

Les derniers commentaires

  • roberto fasola le 20.07.2018 11:49 Report dénoncer ce commentaire

    lamentable

    Après les 80 chutes de l'étape de Roubaix,les insultes répétées tout au long des étapes à Frome et le coup sur la tète hier d'un spectateur,les poussettes,les abrutis qui se déguises et qui courent à còtés des coureurs en les mettant en danger,les drapeaux sur les visages des coureurs le T.D.F.devient une course à obstacles,comme si sa ne suffisait pas aussi les motards élimines les coureurs,ceci au détriment des vrais sportifs qui sont la pour apprécier le tour, déjà peu crédible par le gonflage des cols,des cols hors catégorie pour des pentes qui n'atteigne pas 10%,ridicule.

  • José le 20.07.2018 11:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    chute

    cest un fan qui a provoqué la chute

  • la sport le 20.07.2018 09:13 Report dénoncer ce commentaire

    courageux

    Certains footballeur n'ont pas le même cran... je dirais même une grande majorité, car c'est du sport business ou l'argent compte plus que le beau jeu. Du coup on a des matchs très médiocres où les équipes défendent et celle qui gagne n'est pas forcément la meilleure mais bien la plus rentable... Les cyclistes sont des forçats du sport et ils gagnent pour les meilleurs 80 fois moins que des stars du ballon rond dont le seul objectif et de rouler avec une grosse bagnole et de changer de coupe de cheveux.

  • x.v le 20.07.2018 09:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    supporter

    le jour où ont empêchera les imbéciles de courire ou de vouloir toucher les coureurs en plein effort il y auras moins d'accidents. hélas on ne peut pas metre un policier derrière chaque c..

  • Jean le 20.07.2018 08:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Triste

    Le public le long des routes n a aucun respect! Ça devient les jeux du cirque! Triste tour de France