Cyclisme - Giro

15 mai 2019 16:20; Act: 15.05.2019 16:20 Print

Landa: «Yates est mentalement retardé!»

Ça chauffe sur le Giro. Le coureur espagnol de la Movistar s’est excusé mardi, après avoir insulté Simon Yates, coupable selon lui de l’avoir entraîné dans une chute.

Sur ce sujet
Une faute?

La quatrième étape du Tour d’Italie promettait un peu d’action, avec une rampe finale propice au spectacle. Elle a finalement été quasiment décisive au classement général, puisque l’un des prétendants à la victoire finale, Tom Dumoulin, a été durement touché dans une chute intervenue à six kilomètres de l’arrivée et a perdu quatre minutes. D’autres favoris comme Simon Yates et Mikel Landa ont également laissé du temps dans l'affaire, pendant que le maillot rose Primoz Roglic finissait dans le wagon de tête.

Yates et Landa ont perdu une vingtaine de secondes et cela n’a pas plu, mais alors pas du tout à ce dernier, qui s’est lâché dans les colonnes du quotidien espagnol AS. «Ce p***** de Yates! Il est mentalement retardé! Il court comme un taré et m’a fait tomber», s’est énervé le basque à sa descente de bicyclette. C’est son coéquipier Richard Carapaz qui a fini par l’emporter sur les hauteurs de Frascati.

Quelques heures plus tard, Landa était revenu à de meilleurs sentiments et s’est excusé sur Twitter. Il a notamment évoqué des «propos sortis de leur contexte»… «La chute n’a pas été particulièrement sérieuse, a-t-il ensuite ajouté. Mais le problème, c’est que j’ai perdu du temps. Maintenant, j’ai près de deux minutes de retard sur Roglic au général.»

Yates, lui, a immédiatement accepté les excuses de son concurrent espagnol. «Pas de problème, je comprends, a gazouillé à son tour le Britannique. Je sais ce que c’est que de dire des choses dans la chaleur de l’instant.» Il faut dire que le coureur de la Mitchelton-Scott avait bien lancé le Giro la semaine dernière, en se désignant lui-même comme grand favori de l’épreuve…

(Sport-Center/rca)