Tour Boyaux

14 avril 2019 12:00; Act: 14.04.2019 12:30 Print

Les fans belges se chauffent avant Roubaix

par Robin Carrel, Baisieux - L'alcool est interdit sur les derniers secteurs pavés de Paris-Roubaix. Mais des supporters belges ont réussi à se dégoter un petit coin de paradis.

Première édition de "Tour Boyaux", qui devrait être suivie d'autres vidéos sur le Tour de Romandie et le Tour de France, notamment.
Sur ce sujet
Une faute?

34x24... Ce n'est pas le braquet des coureurs pour Paris-Roubaix, mais ce que Vincent et ses amis, venus de Gand en Belgique voisine, ont prévu pour tenir le coup en attendant le passage des cyclistes dimanche. 34 fois 24 bières, donc. «On a compté environ 30 bières par personne, juste pour aujourd'hui», nous a indiqué un membre des «Germinal Speakers». Belle performance.

Ils sont autant là pour les cyclistes que pour faire la fête et ont réussi à placer leur tente de camping en mode sauvage, à la sortie du dernier secteur pavé classé cinq étoiles sur cette épreuve, le fameux Carrefour de l'Arbre. Depuis quelques années, l'alcool y est interdit, alors les policiers locaux sont passés samedi matin leur faire les gros yeux.

Pour qui suit la caravane d'habitude, sur le Tour de France notamment, il faut avouer que le coin était plutôt pauvre en supporters. Sur la Grande Boucle, les caravanes sont là quelques jours en amont. Mais pas dans les Hauts-de-France. Normal quand la soif menace... Mais nul doute que les alentours seront envahis quand les forçats de la route feront enfin leur apparition.

Pour nos amis belges, qui ont l'habitude de sillonner les routes de France, de Navarre et du Benelux pour applaudir les cyclistes, le vélo reste une affaire sérieuse et le jour de la course, ce sera «juste une ou deux bières», nous ont-ils promis. On n'est pas obligé de les croire.

Cyclisme