Dopage

25 novembre 2008 15:39; Act: 25.11.2008 15:44 Print

Manuel Beltran suspendu deux ans en France

L'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) a prononcé à l'encontre du coureur cycliste espagnol Manuel Beltran une interdiction de participation pendant deux ans aux manifestations sportives organisées par les fédérations sportives françaises.

Une faute?

Manuel Beltran avait été détecté positif à l'EPO sur le dernier Tour de France. Il avait été exclu de la course par sa formation Liquigas.

«Il a reçu notification de cette interdiction» qui prend effet à partir de ce mardi, a expliqué le président de l'AFLD.

«Quand l'AFLD prend une décision, on la signale à l'Union cycliste internationale (UCI) qui normalement doit la reprendre à son compte, selon le code mondial antidopage. Cela s'est toujours fait», rappelle Pierre Bordry.

Manuel Beltran ne pourra donc pas participer aux deux prochaines éditions du Tour de France cycliste.

«Maintenant que le sportif a été averti, nous allons notifier la Fédération française de cyclisme et l'UCI», a précisé le président de l'AFLD.

Les contrôles antidopage réalisés lors du Tour de France 2008 avaient mis en évidence 22 résultats anormaux concernant 13 coureurs.

L'Espagnol de 37 ans avait été contrôlé le 5 juillet à l'issue de la première étape de la Grande Boucle disputée entre Brest et Plumelec.

Passé professionnel en 1995, Beltran a été l'un des principaux coéquipiers de l'Américain Lance Armstrong, septuple vainqueur du Tour de France, à l'US Postal et à la Discovery Channel.

(ap)