Tour de Suisse

18 juin 2011 17:57; Act: 18.06.2011 18:42 Print

Sagan met encore tout le monde d’accord

par Oliver Dufour, Schaffhouse - Samedi, le Slovaque de Liquigas a décroché au sprint son deuxième succès d’étape sur le Tour de Suisse 2011. Deuxième du général, Bauke Mollema a sombré.

storybild

Peter Sagan est l'homme en forme du Tour de Suisse cette année. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Peter Sagan est bien l’homme en forme sur le Tour de Suisse 2011. Il l’a prouvé samedi dans les rues de Schaffhouse en signant son second succès de la semaine sur les routes helvétiques, lors de la 8e et pénultième étape. Il n'a connu aucun mal à se défaire au sprint de l'Australien Matthew Goss et de l'Anglais Ben Swift. «Dans le dernier kilomètre, mon coéquipier Daniel Oss a fourni un gros effort pour me tirer vers l'avant et préparer le sprint», a apprécié Sagan.

Lundi dernier, le natif de Zilina avait coiffé sur la ligne Damiano Cunego (Lampre) lors de la 3e étape à Grindelwald (BE), alors que la victoire semblait promise à l’Italien. Le Slovaque avait ensuite également été battu de justesse par Thor Hushovd (Garmin), mardi lors de la 4e étape à Huttwil (BE), terminant deuxième. Il compte encore deux troisièmes rangs à son très joli palmarès de la semaine, obtenus lors du prologue à Lugano samedi passé et lors de la 5e étape mercredi à Tobel-Tägerschen (TG).

Mollema recule au 5e rang

La plus grosse surprise de la journée a cependant été le naufrage de Bauke Mollema (Rabobank). Deuxième du classement général, à 1’23’’, suite à l’abandon forcé du Colombien Juan Mauricio Soler (Movistar), le Néerlandais a lâché prise au moment d’attaquer les dernières difficultés du parcours. Le peloton, roulant à très vive allure, s’est scindé en deux. Les principaux favoris sont partis en tête, tandis que le Batave s’est retrouvé piégé. Il semblerait qu'une crevaison l'ait ralenti à cet instant.

Sous l’impulsion des Leopard Trek de Frank Schleck (4e du général à ce moment-là), la tête de la course a encore forcé la cadence pour empêcher le retour de Mollema. Celui-ci a franchi la ligne d’arrivée en 38e position, à 48’’ des meilleurs. Il perd deux rangs au classement pour se retrouver 5e, à 2'11'' du leader Cunego, toujours solidement accroché à son maillot jaune. Une situation qui profite à Frank Schkeck, désormais sur le podium provisoire.

«Nous avons appris par la radio que Mollema était distancé», a expliqué Damiano Cunego. «Avec le train d'enfer imposé par les Leopard Trek, c'était très très dur pour lui de revenir.» Le leader a ensuite jaugé ses chances de conserver la tête du Tour de Suisse au terme du contre-la-montre final de dimanche. «J'ai toujours une certaine avance. C'est aux autres d'attaquer pour me battre.» Nettement lors du «chrono» du dernier Tour de Romandie au Signal de Bougy (VD), il avait notamment concédé environ 1'20'' à Steven Kruijswijk (Rabobank), son actuel dauphin au classement (à 1'36''). «Ce n'est pas comparable», s'est défendu Cunego. «Ce jour-là, la montée m'était défavorable et le vent n'a pas aidé. Et puis, je n'avais pas les mêmes jambes. Ce n'était pas mon jour.»

Le plus sérieux rival de l'Italien sur le parcours de 32km devrait être l'Américain Levi Leipheimer (RadioShack). Spécialiste de l'effort solitaire, il compte deux minutes de retard sur le leader avant de s'élancer.


Tour de Suisse. 8e étape, Tübach - Schaffhouse, 167, 3 km: 1. Peter Sagan (Slq/Liquigas) 3h52'00'' (43,26 km/h), bon. 10''. 2. Matthew Goss (Aus), bon. 6''. 3. Ben Swift (GB), bon. 4''. 4. Koldo Fernandez (Esp). 5. Thor Hushovd (No). 6. José Joaquin Rojas (Esp). 7. Gerald Ciolek (All). 8. Ian Stannard (GB). 9. Simon Clarke (Aus). 10. Tejay Van Garderen (EU). 11. Pablo Lastras (Esp). 12. Jan Bakelants (Be). 13. Steven Kruijswijk (PB). 14. Damiano Cunego (It). 15. Jakob Fuglsang (Dan). 16. Mathias Frank (S). 17. Luca Paolini (It). 18. Giampaolo Caruso (It). 19. Tanel Tangert (Est). 20. Jaroslaw Marycz (Pol). 21. Zdenek Stybar (Tch). 22. Damiano Caruso (It). 23. Frank Schleck (Lux). 24. Levi Leipheimer (EU). 25. Laurens Ten Dam (PB). 26. Tom Danielson (EU). 27. Wouter Poels (PB). 28. Maxime Monfort (Be), tous même temps. 29. Daniel Oss (It) à 12''. 30. Kevin De Weert (Be) à 16''.

Puis: 38. Bauke Mollema (PB) à 48''. 42. Andre Greipel (All) m.t. 49. Tom Boonen (Be) à 59''. 51. Rubens Bertogliati (S). 58. Gregory Rast (S). 65. Mark Cavendish (GB), tous même temps. 72. Michael Albasini (S) à 1'56''. 82. Andy Schleck (Lux) à 2'00''. 89. Fabian Cancellara (S) à 2'40''. 98. Andreas Dietziker (S) à 7'27''. 102. Martin Elmiger (S)m.t. 121. Johann Tschopp (S) m.t. 140 coureurs au départ, 140 classés.

Classement général: 1. Damiano Cunego (It/Lampre) 31h01049''. 2. Kruijswijk à 1'36''. 3. Frank Schleck à 1'41''. 4. Leipheimer à 1'59''. 5. Mollema à 2'11''. 6. Fuglsang à 2'38''. 7. Ten Dam à 3'10''. 8. Giampaolo Caruso à 3'11''. 9. Frank à 3'20''. 10. Van Garderen à 3'22''. 11. Danielson à 4'51''. 12. Monfort à 5'15''. 13. Bakelants à 6'47''. 14. Francis De Greef (Be) à 8'44''. 15. Rojas à 9'10''. 16. Branislau Samoilau (Bié) à 10'03''. 17. De Weert à 12'30''. 18. Gorka Insaustie (Esp) à 14'23''. 19. Andy Schleck à 18'18''. 20. Ryder Hesjedal (Can) à 20'29''. 21. Alexander Efimkin (Rus) à 20'31''. 22. Johann Tschopp (S) à 21'14''. 23. Jorge Azanza (Esp) à 23'12''. 24. Ruslan Pidgornyy (Ukr) à 25'28''. 25. Poels à 25'47''. 26. Linus Gerdemann (All) à 26'15''. 27. Cyril Dessel (Fr) à 26'49''. 28. Lastras à 27'01''. 29. Christian Vandevelde (EU) à 27'18''. 30. Mads Christensen (Dan) à 27'43''.

Puis: 38. Albasini à 36'12''. 50. Sagan à 44'06''. 57. Dietziker à 50'50''. 59. Elmiger à 51'38''. 86. Rast à 1h07'43''. 95. Boonen à 1h12'07''. 97. Bertogliati à 1h12'26''. 102. Cancellara à 1h16'02''. 105. Hushovd à 1h16'55''. 114. Greipel à 1h22'15''. 124. Cavendish à 1h30'35''.

Classements annexes

Aux points: 1. Sagan 86. 2. Rojas 50. 3. Van Garderen 44.

Grand Prix de la montagne: 1. Andy Schleck 44. 2. Ten Dam 35. 3. Cunego 30.

Sprints: 1. Lloyd Mondory (Fr) 27. 2. Thomas De Gendt (Be) 12. 3. Sylvain Chavanel (Fr) 11.

Par équipes: 1. Leopard (Frank Schleck) 93h09'36''. 2. Rabobank (Kruijswijk) à 2'52''. 3. Movistar (Rojas) à 17'15''.

(ats)