Cyclisme

12 septembre 2018 16:30; Act: 12.09.2018 20:44 Print

Stefan Küng accusé par Moscon

par Mathieu Roduit - Dans La Gazzetta dello Sport, l'Italien du Team Sky assure avoir vu le Thurgovien s'accrocher aux voitures.

storybild

(Photo: Keystone)

Une faute?

Dans le peloton, Gianni Moscon n'en est pas à son coup d'essai. Mercredi, l'Italien de l'équipe britannique Sky a remis une couche dans le quotidien La Gazzetta dello Sport.

Moins d'un an après son dissident avec le Valaisan Sébastien Reichenbach, Gianni Moscon s'en est pris une fois encore à un coureur helvète dans les colonnes du quotidien transalpin.

«Au GP Harelbeke (red: en mars), j'étais dans la roue de Küng. Nous étions impliqués dans la même chute», raconte le ténébreux coureur du Team Sky, déjà impliqué dans plusieurs litiges au sein du peloton, sans pour autant être condamné.«Nous nous relayons, nous nous tirions... La voiture est arrivée, elle l'a porté et il est rentré ainsi».

Un coup de poing à Tirreno-Adriatico

Gianni Moscon assure néanmoins n'avoir fait aucune réclamation. Pire, il accuse encore Stefan Küng de lui avoir asséné un poing dans le dos lors de Tirreno-Adriatico de la même année.

Des accusations qui n'ont pas manqué de faire réagir la Toile. En effet, Gianni Moscon est sous le feu de vives critiques pour ses actes et comportements déplacés en course. Lors des championnats du monde 2017, l'Italien avait été exclu de l'épreuve pour un abri prolongé derrière un véhicule.

Cyclisme

(nxp)