Football

21 octobre 2013 19:45; Act: 21.10.2013 22:31 Print

«CC» enclenche le carrousel des entraîneurs

par Jean-Philippe Pressl-Wenger - Le boss du FC Sion en a eu ras le bol. Il a renvoyé Michel Decastel et rapatrié Laurent Roussey de la Pontaise vers Tourbillon.

storybild

Les résultats obtenus par Michel Decastel (gauche) n'ont pas satisfait Christian Constantin. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L’affaire a été rondement menée. Entre Christian Constantin, qui ne supportait plus de voir son club se traîner en queue de classement, et Alain Joseph, qui ne savait plus comment défendre encore son staff, une entente a été scellée hier. «Christian Constantin a signifié son intérêt pour Laurent Roussey, explique le président du Lausanne-Sport. Ca m’a en fait enlevé une épine du pied, au niveau psycholo­gique. J’ai défendu Laurent Roussey et son adjoint très longtemps, car ce sont des gens avec qui j’ai aimé travailler.»

Lausanne doit ainsi parer au plus pressé. L’entraînement de ce matin a été déplacé dans l’après-midi pour permettre quelques ajustements. C’est sans doute Alexandre Comisetti (40 ans), ancien joueur du club et international suisse (30 sélections), qui dirigera la séance. Consultant pour la RTS sur les rencontres de l’équipe de Suisse, il prendra ses fonctions par intérim, en attendant que les dirigeants trouvent une solution définitive.

Laurent Roussey était arrivé à la Pontaise à l’été 2012 et avait assuré la place des Vaudois dans la meilleure catégorie de jeu du pays. Le Français avait ensuite temporisé à l’intersaison, avant de s’entendre de nouveau pour un exercice de plus avec le LS.

A Sion, rien ne sera facile. Car l’ancien joueur de Saint-Etienne se retrouve face à un casse-tête qu’il n’a pas été capable de résoudre à Lausanne. Laurent Roussey avait déjà ­dirigé l’équipe valaisanne en 2000-2001, ainsi qu’en 2011-2012. Le technicien avait rendu son tablier au terme d’une demi-finale de Coupe de Suisse perdue 0-1 face à Lucerne à Tourbillon.

(20 minutes/ats)