Football

30 décembre 2011 07:41; Act: 30.12.2011 18:06 Print

Le FC Sion se retrouve à -5 points

L'ASF a sanctionné le club valaisan. Le FC Sion perd 36 points et se retrouve dernier du classement avec un solde négatif de 5 points.

Les explications du porte-parole de l'ASF Marco von Ah au micro de 20 minutes.
Sur ce sujet
Une faute?

Les menaces de la FIFA ont été entendues du côté de l'ASF. Celle-ci a très lourdement sanctionné le FC Sion, qui se voit retirer 36 points au championnat.

Cette pénalité, annoncée lors d'une conférence de presse à la Maison du football à Muri (BE), est motivée par le fait que le club valaisan a aligné au moins l'une de ses six recrues estivales (Glarner, Feindouno, Gonçalves, Ketkeophomphone, Mutsch et Gabri) durant un total de douze matches. Il s'agit en l'occurrence de dix rencontres en Axpo Super League et de deux en Coupe de Suisse.

Retirer des points au championnat pour des matches de Coupe peut a priori sembler étonnant. Marco von Ah, chef de presse de l'ASF, l'a d'ailleurs reconnu. «C'est un peu spécial. Le Comité a considéré que c'était tout de même moins dur pour Sion que d'être exclu de la Coupe», a-t-il expliqué.

Le tenant du trophée avait aligné un ou plusieurs bannis lors de ses deux premiers matches de Coupe contre Colombier et Nyon, mais pas en 8e de finale à Tuggen. Cette question de mélange va sans doute susciter une nouvelle réaction de Christian Constantin. «On ne peut pas exclure qu'il nous attaque sur ce point», a admis Marco von Ah.

Selon l'ASF, la déduction de points sanctionne l'abus de droit, ainsi que le comportement «illégal, antistatutaire et antiréglementaire» du FC Sion, de même que son «contournement illégitime» de l'interdiction de transferts prononcée par la FIFA. Elle ne concerne pas l'alignement de joueurs éventuellement non qualifiés.

Unanimité

Conséquence, Sion se retrouve largement dernier du championnat, avec un total négatif de -5 points, soit désormais un retard de 16 points sur Lausanne. Sion peut cependant continuer son parcours en Coupe de Suisse. Le Comité central de l'ASF a renoncé à prononcer des défaites par forfait, qui auraient attribué des points supplémentaires en championnat à l'adversaire respectif du club valaisan.

La décision, prise à l'unanimité par le Comité central - «au terme de longues discussions», dixit Marco von Ah - est définitive. Elle peut être contestée devant le TAS. Mais il serait étonnant que le président Constantin se contente de cette voie-là...

Par ailleurs, le TAS doit toujours se charger des recours déposés par Lausanne, Lucerne et Thoune pour les matches contre Sion dans lesquels les Valaisans avaient aligné un ou plusieurs des six bannis. La décision du TAS et celle du Comité exécutif de l'ASF étant indépendantes l'une de l'autre, des défaites par forfait pourraient donc encore être prononcées par le TAS.

Pression

La punition infligée par l'ASF est la conséquence de la pression exercée récemment (17 décembre) par la FIFA. Celle-ci avait formulé un ultimatum à l'ASF, lui donnant jusqu'au 13 janvier pour prononcer «un retrait de trois points respectivement un forfait (...) pour chaque match de la saison 2011/2012 auquel au moins un des six joueurs a été aligné.»

En cas de non-exécution, l'ASF risquait d'être suspendue, de même que ses clubs, de toutes les compétitions internationales. «La FIFA a fait le forcing pour accélérer les choses dans ce dossier», a encore expliqué Marco von Ah. Mais d'une manière ou d'une autre, Sion aurait fini par être sanctionné, a-t-il précisé.

Des mesures plus radicales encore ont-elles été évoquées, comme par exemple l'exclusion pure et simple du FC Sion? «Oui, nous en avons parlé. Mais cela semblait trop dur. L'ASF est là pour les clubs. Le contraire n'est par contre pas toujours garanti», a-t-il conclu.

Réaction

Dans un communiqué publié sur son site internet, le FC Sion a stigmatisé le «manque de courage» de l'ASF, accusée de «se plier au chantage de la FIFA et de collaborer à l'injustice à laquelle fait face le club valaisan.» Le club estime qu'il s'agit d'une «atteinte intolérable à l'équité sportive».

Le FC Sion va poursuivre sa lutte pour défendre ses intérêts. Il mettra tout en oeuvre pour que les dirigeants en charge des instances sportives respectent le droit fondamental de chaque personne de saisir la justice sans subir de représailles, explique le communiqué. Après avoir déposé des plaintes pénales contre les dirigeants de la FIFA et de l'UEFA, il semble donc probable qu'une action similaire visera les dirigeants de l'ASF. Suite, et sans doute pas fin, au prochain épisode.

Pour sa part, la FIFA s'est bornée à confirmer avoir pris note de la décision de l'ASF. Elle va analyser le dossier et le soumettre début janvier à la décision de son Comité d'Urgence.

(mac/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • fifa4ever le 30.12.2011 12:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    yes

    à enfin l'ASF réagit quelle excellente nouvelle

  • HOP HOP HOP le 30.12.2011 12:39 Report dénoncer ce commentaire

    Les Règles

    Quand on ne respecte pas les règles auquelles on aderre (ASF, UEFA, FIFA) organe faîtier, on se fait sanctionner et c'est ce qui arrivé. Triste oui mais Juste. Les lois sont pour tous et ce n'est pas CC qui peu les contournés, sinon il n'a qu'a crée son championat. Dommage pour le FOOT romand.

  • LS toujours le 30.12.2011 09:25 Report dénoncer ce commentaire

    ALLEZ LS

    Sion a 1 points, Xamax en faillite Vive le Lausanne sports.

Les derniers commentaires

  • DrLogicos le 31.12.2011 18:58 Report dénoncer ce commentaire

    Logique !

    Le FC Sion avait une interdiction de transferts pour deux périodes consécutives. Il ne s'est pas plié à la sanction (confirmée par les autorités judiciaires) et a voulu jouer au plus fin; alors le club n'a finalement que ce qu'il mérite... CC se croit toujours le plus malin, en foot comme en affaires, mais là il est tombé sur plus fort que lui. Qu'il accepte la défaite, la ferme et qu'on n'en parle plus. Point barre.

  • Moins Cinq le 31.12.2011 18:08 Report dénoncer ce commentaire

    Où est l'injustice ?!?!?

    Dans l'article : "La déduction de points sanctionne l'abus de droit, ainsi que le comportement «illégal, antistatutaire et antiréglementaire» du FC Sion, de même que son «contournement illégitime» de l'interdiction de transferts". C'est pourtant clair ! Cela ne concerne pas l'alignement de joueurs sans licence, mais le comportement de CC vis-à-vis de l'ASF et des règlements qu'il est censé respecter. Il n'a voulu en faire qu'à sa tête, bafouant les règlements, il n'a que ce qu'il mérite.

  • Blaise le 31.12.2011 17:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Injustice

    C'était à prévoir,avec un grand club de Suisse ou d'Europe il n'y aurai eu aucun problème

  • Marcel le 31.12.2011 13:57 Report dénoncer ce commentaire

    Durable, j'espère

    Si le FC Sion doit être relégué en fin d'exrcise, et en vertu des dégâts dans les trains, du comportement irresponsable de ses fans, des tricheries à répétitions de son président, de ses refus de sanctions pourtant justifiées, des cars brûlés, des blessés dans les gares sur leur parcours, et bien j'espère qu'ils le resteront longtemps, longtemps en challenge ligue ! Ainsi les clubs qui respectent les règlements auront la paix sans eux !

    • Antoine le 31.12.2011 17:25 Report dénoncer ce commentaire

      On parle du FC Sion et de la ASF/FIFA

      Il est ouvertement offensif envers tous les supporters du FC Sion qui pour la majorité sont très correct. En plus un club doit être relégué a cause des résulta sportifs. La justice faite maison provoque la haine. Voilà pourquoi il est blessant. Des telle supporters sont partout, pas seulement a Sion!

    • alex le 31.12.2011 17:43 Report dénoncer ce commentaire

      Banir le foot,réponse a Marcel

      Tu as raison ,mais dans ce cas la ,il faut bannir le foot,car chaque équipes a ses casseurs et ses mafieux.

  • blablateur le 31.12.2011 11:55 Report dénoncer ce commentaire

    Aux journalistes de dénoncer ce scandale

    On a la preuve aujourd'hui qu'avec une telle décision une incommensurable bêtise se trouve ancrée dans les instances de football (ASF, UEFA et FIFA)