Affaire FC Sion

17 décembre 2011 09:28; Act: 17.12.2011 18:14 Print

«Constantin n'entre pas en ligne de compte»

La FIFA a posé un ultimatum à l'Association suisse de football (ASF). Si l'ASF n'a pas puni le FC Sion d'ici au 13 janvier 2012, elle sera suspendue.

Sur ce sujet
Une faute?

Dans un communiqué, la FIFA exige que l'ASF applique l'interdiction de transferts, qui n'a pas été respectée par Sion cet été. La FIFA somme également l'ASF de «sanctionner l'attitude d'un club qui essaie constamment d'échapper à l'interdiction de la FIFA en abusant des procédures juridiques.»

L'institution présidée par Sepp Blatter justifie notamment cet ultimatum avec le jugement du Tribunal arbitral du sport (TAS), qui a confirmé jeudi dernier l'exclusion du FC Sion de l'Europa League.

Toutefois, si les Valaisans sont punis sur la scène européenne, ils ne le sont pas (encore ?) au niveau suisse. Malgré les protêts de plusieurs équipes, le club présidé par Christian Constantin n'a pas perdu de points au classement.

La Swiss Football League (SFL) a même rejeté l'ensemble des protêts le 8 décembre dernier. La fameuse «erreur regrettable» de la SFL, qui avait qualifié par erreur en août les six nouveaux joueurs du FC Sion, a sans doute joué un rôle dans cette décision.

Une pénalité de points?

«Tous les matches auxquels ont participé les joueurs concernés (réd: les six recrues estivales) doivent être perdus par forfait ou trois points doivent être déduits pour chacune de ces parties», a insisté la FIFA. «Si cela n'est pas respecté, la Fédération suisse sera automatiquement suspendue dès le 14 janvier.»

Cette suspension concernerait toutes les branches de l'ASF, aussi bien les équipes nationales élite et juniors que les clubs helvétiques. Le FC Bâle ne pourrait ainsi pas jouer contre le Bayern Munich en Ligue des champions le 22 février, et la Suisse ne pourrait pas affronter l'Argentine en match amical une semaine plus tard. Même les arbitres helvétiques ne seraient plus en mesure d'officier au plan international.

L'ASF a réagi en se réunissant d'urgence à Muri et en convoquant les médias. «Nous sommes déçus de la décision de la FIFA, car nos arguments n'ont pas été entendus», a déclaré son président Peter Gilliéron. «De notre point de vue, nos avons fait respecter l'interdiction de transferts imposée par la FIFA contre Sion.» La Fédération a simplement dû se plier à la décision du juge de Martigny qui avait accordé l'effet suspensif.

Si la commission de discipline de la Ligue n'a pas sanctionné le FC Sion, explique M. Gilliéron, c'est parce qu'il qu'il s'agit «d'un organisme indépendant, sur lequel nous n'avons pas d'influence». L'ASF va maintenant tout mettre en oeuvre pour éviter une suspension. Si aucune solution n'est trouvée, elle envisage de contester la validité de la décision de la FIFA devant le TAS.

Selon le président de l'ASF, il semble irréaliste de punir Sion par des défaites par forfait. Le dirigeant pencherait plutôt pour une pénalité en termes de points. «Nous ferons tout pour régler cette affaire», a-t-il promis, ajoutant que de «nombreuses et complexes questions juridiques» allaient se poser ces prochains jours.

Constantin hors-jeu pour Heusler

Les adversaires du FC Sion n'entendent pas rester inactifs. Plusieurs clubs qui avaient déposé protêt contre Sion entendent maintenant porter l'affaire devant le TAS pour obtenir une victoire par forfait. Cela prendra du temps.

Le vice-président du FC Bâle Bernhard Heusler espère qu'une solution sera trouvée - via par exemple le groupement d'intérêt des clubs européens - mais disqualifie le président du FC Sion: «Constantin n'entre pas en ligne de compte. Le point de non-retour avec lui est atteint depuis longtemps.» Le patron du FCB a comparé la position de son club à celle d'un autostoppeur: «Nous sommes assis à l'arrière de la voiture en espérant qu'il n'y ait pas d'accident, dont nous serions les premières victimes.»

M. Constantin prévoit de porter plainte contre M. Blatter

Christian Constantin songe déjà à la contre-attaque, après les menaces de la FIFA de suspendre l'ASF pour obtenir une sanction contre son club. Le président du FC Sion envisage de porter plainte contre son homologue de la FIFA Joseph Blatter.

«Je ne suis pas surpris de la décision de la FIFA», a dit M. Constantin. «La FIFA a commis beaucoup d'erreurs et présente maintenant la facture aux autres.» Le président sédunois prévoit de déposer une plainte pénale pour contrainte contre M. Blatter. Il veut qu'il s'explique devant la justice.

Christian Constantin a déjà porté plainte cet automne contre les principaux dirigeants de l'UEFA, le président Michel Platini et le secrétaire général Gianni Infantino. Il a par ailleurs laissé entendre qu'il allait demander, lors de la prochaine assemblée générale extraordinaire de l'ASF, que M. Blatter ne soit plus proposé pour la présidence de la FIFA.

Au terme d'une réunion de deux jours de son comité directeur à Tokyo, et indépendamment de cette affaire, M. Blatter (75 ans) a expliqué samedi qu'il excluait de mettre un terme prématuré à son nouveau mandat à la tête de l'organisation, qui court jusqu'en 2015. «J'ai toujours l'énergie pour aller de l'avant et j'irai au bout de mon mandat.» Le Haut-Valaisan a été réélu le 1er juin pour quatre ans.

(ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fc Sion le 17.12.2011 10:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chantage

    Que de plus facile pour gagner ! Chantage pire que des gamins ! Hop Sion et Constantin

  • M. Cavin le 17.12.2011 11:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand la FIFA se prend pour Dieu

    Que CC ai tord ou raison, il y a des procédure et des droits ... L'ASF n'a pas à céder au chantage de la FIFA ... Laissez la justice faire son travail !

  • Gégé le 17.12.2011 11:32 Report dénoncer ce commentaire

    Footeux

    Il y a des règles qu'ils faut respecter. CC ne les a pas respecter, dont acte. Quand il s'agit de punir quand on ne respecte pas la loi on est toujours outrés de voir les sursis accordés. Alors les footeux arrêtez votre cirque et respectez les lois en vigueurs.

Les derniers commentaires

  • toupourlefoot le 19.12.2011 02:04 Report dénoncer ce commentaire

    vérité

    que l'on soit pour ou contre, comment un organe aussi puissant que la FIFA se fasse ridiculiser ... l'ASF aussi,,, de tel manière par un petit club, et petit budget de cette façon? Je pense que les têtes pensantes aux salaires mirobolants se sont complaints dans leur fauteuil en cuire et n'ont rien vus venir. le ver est dans le fruit , mais maintenant ça se voit.... vous ne pouvez nier les éléments en votre défaveur et la médiocrité de vos agissements ....la pointe de l'iceberg se voit moins que la naïveté de vos actes...vous n'êtes plus crédible, et bientôt vos alliés vous lâcheront.

  • SerenaKiller le 18.12.2011 11:40 Report dénoncer ce commentaire

    Forza CC

    Merci à l'ASF de ne pas céder au chantage!!!!

  • Dom2Villepin le 18.12.2011 10:37 Report dénoncer ce commentaire

    Chirac = Blatter

    Qu'attendre de Joseph S Blatter quand on se souvient comment il a succédé à Joao Havelange à la tête de la FIFA, à coup de valises bourrées de dollars... Qui se souvient combien la FIFA a acheté le silence de Michel Zen Ruffinen, l'ancien secrétaire général de la FIFA ? A organisation corrompue, pratiques corrompues ! Chirac vient d'être condamné, Blatter ne perd rien pour attendre !

  • Carton rouge le 18.12.2011 00:58 Report dénoncer ce commentaire

    Tous pris en otage...

    C'est quand même le summum ! Parce qu'un dirigeant veut se mettre au-dessus de lois, toute l'activité footballistique du pays est menacée? Le FC Bâle, qui marque d'une pierre blanche l'histoire du football helvétique en se qualifiant pour les 1/8èmes de Champions league, les M21 aux J.O., les arbitres même qui sont privés de compétitions européennes alors qu'ils bossent chaque jour dans ce championnat de seconde zone ? Stop ! Entendre à longueur d'année les frasques de CC, passe encore, mais devenir des victimes collatérales, c'est tout simplement hors de question !

    • HelmutBenthaus le 18.12.2011 10:29 Report dénoncer ce commentaire

      No stress !

      La FIFA met la pression, mais elle sait très bien que, sur le fond, elle ne peut pas sanctionner l'ASF et les autres clubs suisses (le FC Bâle n'est pour rien dans cette affaire; quid si Bâle se retourne contre la FIFA si celle-ci devait l'empêcher de jouer dans une compétition de l'UEFA ? on va bien rire...). La FIFA se trompe de cible à dessein, mais uniquement pour faire monter la pression. Le TAS puis le cas échéant le Tribunal fédéral ne cautionneront jamais une telle hérésie juridique. Par contre, la FIFA devrait se souvenir qu'elle n'est pas au-dessus des lois suisses !

    • opvion nvsion le 18.12.2011 15:04 Report dénoncer ce commentaire

      plicetploc

      Ca change rien de toute façon Bâle va prendre piquette contre le Bayern...

    • profoot le 19.12.2011 02:11 Report dénoncer ce commentaire

      enfin

      Bâle puni on en fait tout un plat ... et SION qui a battu le celtic on s'en fout ... alors tous dans le même bateau contre les magouilles des cravattes de la FIFA UFEA ASF .... c'est le moment ou jamais de broiller le fruit pourri....ceux qui ont donné la licence à el hadarry.......

  • Valaisan fan du FCS le 17.12.2011 22:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    CC: cesse stp !

    CC tu fous tout en l'air avec ta fierté surdimensionnée, je suis un fan du FC Sion mais force est de constater que tu as tout faux depuis le début. Et de venir dire maintenant que la FiFa s'est gourée d'entité pour attribuer sa sanction est vraiment léger comme argument. Si j'étais à la place des joueurs concernés par ces suspensions, j'aurais déjà attaqué CC depuis longtemps. CC: cesse ce cinéma, paie tes amendes et laisse revenir le sport au 1er plan.

    • SerenaKiller le 18.12.2011 11:56 Report dénoncer ce commentaire

      Arrêtez de faire porter le chapeau a CC!

      CC n'est pas du tout responsable du chantage de la fifa.... personne n'est coupable d'un chantage au cas ou!!!!