Masters 2014 - Londres

09 novembre 2014 22:54; Act: 10.11.2014 11:13 Print

Une entame autoritaire de Roger Federer

par Oliver Dufour, Londres - Pour son entrée en lice dans le Masters de Londres, Roger Federer a dominé Milos Raonic en 2 sets, 6-1 7-6, dimanche soir.

Voir le diaporama en grand »
14.11 Novak Djokovic a battu Berdych, s'assurant ainsi sa place de N.1 mondial. 13.11 Kei Nishikori (no 4) a battu David Ferrer (no 9), qui a remplacé Milos Raonic (no 7), en trois sets 4-6 6-4 6-1, jeudi. 13.11 Roger Federer est mathématiquement assuré de figurer dans le dernier carré après que Kei Nishikori (no 4) a concédé le premier set de son affrontement avec David Ferrer (4-6), qui a remplacé Milos Raonic (no 7) dans cette poule B. 12.11 Stan Wawrinka s'est fait étrillé par Novak Djokovic 6-3 6-0, ne faisant illusion qu'en début de partie avec un break gagné à l'entame du match. 12.11 Tomas Berdych (no 6) a écrasé Marin Cilic (no 8) 6-3 6-1 dans la 2e journée de la poule A. Jeudi soir, lors du dernier match de poule, Roger Federer aura à coeur de briller face à Andy Murray. Les deux hommes en sont à 11-11, mais le Bâlois possède un léger avantage psychologique. 11.11 Le Britannique Andy Murray, 6e joueur mondial, a battu le Canadien Milos Raonic (N.8) 6-3, 7-5, mardi, et s'est relancé en vue d'une qualification pour les demi-finales du Masters de Londres. 11.11 Roger Federer a battu Kei Nishikori (6-3 6-2), mardi après-midi, lors de son 2e match de la compétition. 10.11 Double tenant du titre, Novak Djokovic a fêté sa 11e victoire consécutive dans l'O2 Arena en écrasant Marin Cilic (no 8) 6-1 6-1 en 56'. 10.11 Stan Wawrinka, N.4 mondial, a démarré en trombe le Masters en dominant le Tchèque Tomas Berdych (N.7) en deux sets 6-1, 6-1, lundi à Londres lors de la deuxième journée. Le no 2 helvétique a balayé en 58' les doutes nés de ses précédentes sorties. 09.11 Roger Federer (no 2) a repris la main face à Milos Raonic (no 7). Le Bâlois s'est imposé 6-1 7-6 (7/0) face au Canadien dimanche dans son premier match du Masters 2014, dix jours après avoir subi sa loi en quart de finale à Paris-Bercy. 09.11 Le Japonais Kei Nishikori a dominé le britannique Andy Murray (6-4, 6-4), dimanche lors du premier match du groupe B du Masters à Londres. 08.11 Stan Wawrinka a accepté de se confier deux jours avant son entrée en lice au Masters. La confiance est là, malgré ses résultats décevants obtenus depuis l'US Open. La première journée du Masters dimanche à Londres sera marquée par le retour d'Andy Murray et l'entrée en piste du N.2 mondial Roger Federer, opposés tous deux à des néophytes, Kei Nishikori et Milos Raonic. Novak Djokovic (SRB/N.1), Stan Wawrinka (SUI/N.4), Tomas Berdych (CZE/N.7), Marin Cilic (CRO/N.9) Roger Federer (SUI/N.2), Kei Nishikori (JPN/N.5), Andy Murray (GBR/N.6), Milos Raonic (CAN/N.8)

Sur ce sujet
Une faute?

Il y avait de la revanche dans l’air pour le Bâlois, après le quart de finale cédé au géant canadien, voici dix jours au Masters 1000 de Paris-Bercy (7-6 7-5). En France, le No 2 mondial n’avait pas eu voix au chapitre sur le service de Raonic, ne se procurant qu'une seule balle de break, balayée par un ace. Cette fois, le Rhénan s’en est offert trois dès le 2e jeu de la rencontre, ravissant d’entrée la mise en jeu du matricule 8 à l’ATP. Federer a récidivé quelques minutes plus tard, alors que le score était de 4-1 en sa faveur.

Le natif de Podgorica (Monténégro), qui a pour sa part ­mitraillé 1103 aces tout au long de la saison (en comptant les 10 de dimanche soir), ce qui en fait le 2e meilleur «canardeur» derrière Ivo Karlovic (1185), n’a cette fois pas pu tirer profit de son arme favorite. Au cours de la première manche, surtout, Federer a su lire à merveille les trajectoires des engagements de Raonic, pourtant parfois balancés à plus de 230 km/h. Il n’a ainsi fallu que 25 minutes au «FedExpress» pour expédier ce set initial avec l’autorité de ses plus belles années.

Il y a cependant de la fierté chez le jeune Canadien (23 ans), qui n’était pas prêt à se laisser dévorer tout cru sans combattre pour sa toute première participation au grand raout de fin d’année. Il a repris ses esprits à temps pour entraîner son aîné d’une décennie dans un combat bien plus équitable et se procurant plusieurs balles de break. Mais le sextuple vainqueur du Masters a fait parler son expérience et n’a laissé aucune chance à son adversaire dans le jeu décisif, remporté 7-0.

Mardi, Roger Federer sera opposé à Kei Nishikori (ATP 5), pour leur 2e match de poule dans ce tournoi. Le Japonais est en pleine confiance. Il s’est imposé hier après-midi face au Britannique Andy Murray, 6-4 6-4.


Twitter: @Oliver_Dufour