Tennis

08 juin 2014 16:19; Act: 08.06.2014 22:45 Print

Federer dit avoir «évacué ce qui s'est passé» à Paris

Oubliée la terre rouge de Roland-Garros qui lui a valu une sortie prématurée: Roger Federer veut rebondir dans son jardin allemand de Halle, son habituel échauffement avant Wimbledon.

storybild

Roger Federer avait battu Mikhail Youzhny en trois sets 6-7 (5), 6-3, 6-4 en finale de l'édition 2013 du tournoi de Halle. (Photo: Keystone/AP/Martin Meissner)

Sur ce sujet
Une faute?

«C'est agréable de revenir ici, un endroit où j'ai de beaux souvenirs et quelque chose à défendre», a déclaré le tenant du titre à son arrivée avec femme et enfants samedi, à deux jours du coup d'envoi du tournoi.

C'est à Halle que Federer a brandi son seul trophée en 2013, son 6e triomphe devant un public allemand dont il est devenu le «chouchou» depuis sa première victoire en 2003 à l'âge de 21 ans.

Le Suisse assure avoir «évacué ce qui s'est passé» à Paris, cette sortie en 8e de finale sous les coups d'Ernest Gulbis. Et à 32 ans, il rejette l'idée d'une fin de carrière proche.

Déterminé et motivé

«C'est vrai j'ai tout gagné. Mais je reste fasciné par le jeu, par l'envie de relever le défi quotidien des meilleurs mondiaux et des jeunes étoiles montantes», assure l'homme aux 17 trophées en Grand Chelem dans une interview aux organisateurs du tournoi.

S'il s'annonce «affuté, en bonne santé, frais et déterminé à défendre son bien», l'actuel N.4 mondial a «vu la difficulté du tableau» d'un tournoi qui se prépare au passage l'an prochain à la catégorie 500.

Epargné du premier tour en qualité de tête de série N.2, Federer pourrait ainsi retrouver dès les quarts le Russe Mikhail Youzhny, sa victime en finale 2013, et en demie l'Allemand Tommy Haas, son tombeur en 2012.

(afp)