Foot-Bundesliga

09 novembre 2013 17:47; Act: 09.11.2013 20:46 Print

Le Bayern Munich toujours invincible

Rien n'arrête les Bavarois: en battant Augsburg 3-0 lors de la 12e journée, ils ont établi un nouveau record d'invincibilité. Ils n'ont plus perdu en Bundesliga depuis 37 matches.

Sur ce sujet
Une faute?

Le Bayern n'a pas eu besoin de fournir une prestation inoubliable pour empocher trois nouveaux points. Le défenseur Boateng a ouvert le score dès la 4e, Ribéry doublant la mise sur coup franc peu avant le repos. Müller a scellé le score sur penalty dans les arrêts de jeu. La cage des visiteurs était défendue par Marwin Hitz, l'ancienne doublure de Diego Benaglio à Wolfsburg.

Le Bayern est donc désormais le seul détenteur de la plus longue série sans défaite en championnat d'Allemagne. Il a perdu pour la dernière fois le 28 octobre 2012 (1-2 contre Leverkusen). L'ancien record appartenait au SV Hambourg, qui avait évité tout revers entre le 30 janvier 1982 et le 22 janvier 1983.

Outre le record, l'équipe dirigée par Pep Guardiola a eu la joie d'augmenter son avance en tête. Borussia Dortmund s'est en effet incliné 2-1 à Wolfsburg et se retrouve à quatre points du leader. Reus avait pourtant ouvert la marque sur coup franc, mais Ricardo Rodriguez a égalisé (56e), aussi sur balle arrêtée. Olic a ensuite inscrit un but de toute beauté qui a donné la victoire à son équipe (69e).

Bayer Leverkusen compte également quatre longueurs de retard après son succès 5-3 dans une rencontre très spectaculaire contre le SV Hambourg. Le Sud-Coréen Son, auteur de trois buts et d'un assist pour le Bayer, a fait très mal à son ancien club. Schalke, qui était mené, a finalement battu Werder Brême 3-1 grâce à un doublé de Boateng, qui a aussi donné la balle du 3-1.

Six sur six pour Lucien Favre

Six matches, six victoires! Le Borussia Mönchengladbach de Lucien Favre est décidément irrésistible à domicile. Cette pleine réussite lui permet d'occuper la quatrième place du classement.

Face à Nuremberg, le Borussia Mönchengladbach a toutefois cueilli sa victoire la plus difficile (3-1). Menés au score après une réussite de Josip Drmic sur laquelle Granit Xhaka endosse une certaine responsabilité, les joueurs de Lucien Favre ont dû attendre la 70e minute pour relever la tête. En l'espace de 180 secondes, ils retournaient la situation sur une frappe enroulée d'Arango et un autogoal de Stark.

Drmic, encore lui, était alors victime d'une erreur d'arbitrage. On lui refusait un but qui semblait valable selon les images de la télévision avec sa frappe qui touchait la barre avant de retomber apparemment derrière la ligne de ter Stegen. Le débat sur l'arbitrage vidéo sera sans doute relancé ces prochains jours en Allemagne.

(ats)