Foot-Bundesliga

28 septembre 2014 19:33; Act: 28.09.2014 19:39 Print

Rodriguez et Seferovic en évidence

Les deux internationaux suisses ont marqué leur troisième but de la saison lors de la 6e journée de Bundesliga qui a vu Wolfsburg gagner 2-1 contre Werder Brême et Eintracht Francfort enfoncer 2-1 Hambourg.

Sur ce sujet
Une faute?

Ricardo Rodriguez et Haris Seferovic affichent actuellement un sang froid impressionnant devant le but. La statistique de Rodriguez a de quoi impressionner, lui qui évolue, rappelons-le, au poste de latéral gauche. L'ancien joueur du FC Zurich - qui a également marqué une fois en Europa League - est du reste le meilleur buteur de Wolfsburg en championnat à égalité avec... l'avant-centre croate Ivica Olic. A noter que Diego Benaglio tenait sa place dans la cage mais que Timm Klose a une fois de plus dû se contenter du banc de touche.

Déjà buteur la semaine passée contre Mayence, Haris Seferovic a ouvert le score à Hambourg, où Johann Djourou et Valon Behrami ont joué toute la rencontre. Le HSV avait égalisé par Muller mais a été tout de même battu pour la quatrième fois déjà de l'exercice (pour deux nuls) sur un splendide et spectaculaire coup franc de Piazon à la 90e.

Samedi, Schalke 04 a remporté le très attendu derby de la Ruhr contre Borussia Dortmund (2-1), profitant des errements défensifs des visiteurs. Les buts ont été marqués par Matip et Choup-Moting pour les Königsblauen et par Aubameyang pour le BvB. Le tout dans la seule première mi-temps.

Bayern Munich, avec Xherdan Shaqiri entré à la 75e pour Robben, est allé gagner 2-0 à Cologne. En grande forme actuellement, Mario Götze a ouvert le score avant d'être à l'origine de l'autogoal qui a doublé l'avantage des hommes de Pep Guardiola. Les Bavarois restent ainsi dans le fauteuil de leader avec deux points d'avance sur Borussia Mönchengladbach.

Toujours invaincue, l'équipe de Lucien Favre continue en effet de jouer dans le haut du tableau. Elle s'est imposée 2-1 sur la pelouse du néo-promu Paderborn, dont l'état de grâce semble déjà fini. Herrmann et Raffael ont rapidement mis les visiteurs (avec Yann Sommer et Granit Xhaka) sur les bons rails.

(ats)