Tennis - Roland-Garros

03 juin 2011 08:17; Act: 03.06.2011 08:28 Print

La Chinoise Li Na espère «finir en beauté»

Li Na espère «finir en beauté» lors de la finale samedi de Roland-Garros et devenir la première joueuse de tennis chinoise à remporter un tournoi du Grand Chelem, encouragée par tout un peuple fier de sa performance.

storybild

La joueuse chinoise Li Na est louée par ses compatriotes et dans la presse. (Photo: Keystone/AP)

Sur ce sujet
Une faute?

«En finale à nouveau. C'était très fatigant mais cela vaut le coup parce que j'ai travaillé très dur», a expliqué Li sur son compte de microblog sur Sina.com peu après avoir battu la Russe Maria Sharapova en demi-finale jeudi.

«J'espère que je vais finir en beauté. Allez!», ajoute Li Na pour s'encourager.

Son message a attiré plus de 14.000 commentaires de supporters qui espèrent la voir battre en finale l'Italienne Francesca Schiavone, tenante du titre.

Internautes aux anges

«Li Na, tu es super. Tu emplis le peuple chinois de fierté. Grâce à toi, je suis tombé amoureux du tennis», écrit un internaute signant «Zhang Zhou 2010».

«Allez, notre petite soeur! Tu es un nouveau modèle pour les Chinois et pour les Asiatiques après (la star du basket) Yao Ming et (celle des haies) Liu Xiang. Allons encore plus loin!», écrit un autre fan.

Rétrospective à la TV

Ce sera la deuxième finale d'un Grand Chelem pour Li Na, qui avait perdu contre la Belge Kim Clijsters à Melbourne en janvier.

La télévision nationale CCTV repassait en boucle vendredi les plus beaux échanges de la demi-finale de Li, qui a été retransmise en direct la veille à plusieurs centaines de millions de fans en Chine.

La télévision a également diffusé une rétrospective de la carrière de la joueuse de 29 ans, la montrant dans son club de sport où elle explique ses exercices à l'entraînement, et rediffusant même un extrait d'une interview à l'Open d'Australie ou Li plaisante sur les ronflements de son mari.

«Esprit combatif chinois»

La moitié de la «une» du quotidien China Daily était occupée par une photo de Li Na brandissant le poing juste après sa victoire.

L'autre quotidien anglophone, le Global Times, rendait hommage à «l'esprit combatif chinois» de la joueuse de Wuhan, dans la province du Hubei, «clé de son succès».

«La fille du Hubei est devenue le chef de file des joueurs de tennis asiatique», estimait l'agence Chine nouvelle.

Li, actuelle N.7 mondiale, sera cinquième en cas de défaite en finale, et quatrième si elle s'impose.

«Li Na inspire le patriotisme d'une Nation tout entière, et tous les yeux sont tournés vers la balle jaune», lisait-on dans la section sports du grand portail Sina.

(afp)