Mondial 2012

08 mai 2012 00:12; Act: 08.05.2012 00:24 Print

La Suisse doit resserrer les rangs

par Jean-Philippe Pressl-Wenger, Helsinki - La victoire contre la Biélorussie a fait du bien, mais les hommes de Sean Simpson ont failli tout perdre en fin de match. Le capitaine Mark Streit n’était pas content.

storybild

Les Suisses devront se montrer solidaires à l'heure de défier la Finlande. (Photo: Keystone)

Une faute?

Appliquer le système, ne pas prendre de risque en zone neutre, gérer intelligemment le résultat. Voilà pour les grandes lignes. Les détails de la mise au point de dimanche, eux, n’ont pas franchi la porte des vestiaires. On sait néanmoins que Mark Streit a vigoureusement rappelé aux éléments les moins expérimentés de la sélection certaines vérités du niveau international.

«Nous pouvons vraiment remercier notre gardien Tobias Stephan», a lâché le Bernois, les mâchoires serrées, en faisant référence aux parades du gardien dans les dernières minutes de la partie. A la 56e notamment, lorsqu’il a stoppé un penalty de Grabovski (Toronto Maple Leafs) consécutif à une faute de Luca Sbisa. Le défenseur d’Anaheim a d’ailleurs connu une fin de rencontre difficile, se montrant peu inspiré à la relance et cumulant les pénalités.

Face aux champions du monde finlandais, ce soir, ce genre de relâchement coupable pourrait hypothéquer les chances helvétiques de terminer la rencontre avec un bon résultat. «Nous devrons clairement élever notre niveau, a expliqué Sean Simpson au terme de l’entraînement facultatif d’hier. Nous allons de nouveau jouer deux jours de suite, d’abord contre la Finlande, puis contre le Canada, deux grandes équipes. Il faudra ­faire preuve de discipline.» Et continuer de marquer! Les Nordiques n’ont pas encore encaissé le moindre but.