Mondiaux

08 mai 2012 18:41; Act: 08.05.2012 22:51 Print

Les pénalités coûtent cher à la Nati

par Jean-Philippe Pressl-Wenger, Helsinki - La Suisse a montré un visage conquérant contre la Finlande, mardi, mais n'a pas su saisir sa chance au moment où elle s'est présentée.

storybild

Les Finlandais se sont imposés 5-2 face à la Suisse. (Photo: Keystone)

Une faute?

Il ne suffit pas de bien jouer, il faut marquer. En cinq minutes (entre la 45e et la 50e), tout a basculé et la victoire a choisi son camp. En l’espace de quelques secondes, Damien Brunner a vu son essai stoppé sur la ligne par Kari Lehtonen. Nino Niederreiter et Luca Sbisa n’ont pas pu pousser le puck au fond alors que le but finlandais était ouvert, derrière la mêlée.

«On s’est créé beaucoup d’occasions, mais on ne gagne pas, a regretté Andres Ambühl, meilleur Suisse sur la glace hier. On aurait dû égaliser et, au final, on prend encore deux buts. On repart avec zéro point, c’est dur à encaisser. Contre le Canada demain (n.d.l.r.: mercredi soir), on devra remettre l’ouvrage sur le métier.»

Plusieurs pénalités inutiles ont rendu la tâche des Suisses difficile.
Le tournant du match a d’ailleurs une punition fantaisiste pour point de départ. Un attaquant finlandais a tenté d’éviter Goran Bezina, sans succès. Le défenseur l’a effleuré et a écopé d’une pénalité mineure. «Je patine en arrière pour l’éviter et il m’arrache la tête, a détaillé le joueur du GSHC. Douze mille personnes ont crié et ça a suffi pour convaincre l’arbitre.»

Valtteri Filppula a crucifié Reto Berra 19 secondes plus tard. «Au-delà du résultat, tout n’est pas négatif, s’est convaincu Sean Simpson. Nous avons tenu tête aux champions du monde sur leur glace et avons produit du bon hockey.» Le beau jeu à lui seul ne suffira pourtant pas à décrocher un ticket pour les quarts.

Roman Josi arrive

L'entraîneur de l'équipe de Suisse a par ailleurs annoncé que Roman Josi sera incorporé à la sélection helvétique en cette fin de semaine pour les trois derniers matches du tour préliminaire du championnat du monde. Le défenseur des Nashville Predators, éliminés en quart de finale des play-off de NHL par Phoenix, pourrait faire ses débuts contre la France samedi.

«Nous avons discuté avec le joueur, avec son club et son agent, tout le monde a donné son feu vert. Le plus difficile est maintenant de le faire arriver à Helsinki», a précisé Simpson. Il disposera ainsi de neuf défenseurs pour la fin du tournoi mondial.

Finlande - Suisse 5-2 (1-0 2-2 2-0)

Hartwall Arena, Helsinki. 12'448 spectateurs. Arbitres: Jerabek/Lewis (Tch/Can), Schrader/Schulz (All). Buts: 7e Immonen (Niskala, Salmela/à 5 contre 4) 1-0. 26e (25'44'') Ambühl (Sbisa) 1-1 27e (26'05'') Komorov (Jarvinen, Joensuu) 2-1. 37e (36'45'') Immonen (Personen, Granlund) 3-1. 38e (37'44'') Wick (Streit/à 5 contre 4) 3-2. 50e Filppula (Jussi Jokinen, Hietanen/à 5 contre 4) 4-2. 52e Filppula (Vaananen, Jussi Jokinen) 5-2.

Pénalités: 4 x 2', 1 x10' (Joensuu) contre la Finlande; 5 x 2' contre la Suisse.

Finlande: Lehtonen; Hietanen, Maenpaa; Niskala, Salmela; Vaananen, Jarvinen; Kukkonen, Jaakola; Jussi Jokinen, Mikko Koivu, Filpulla; Granlund, Immonen, Personen; Komarov, Niko Kapanen, Joensuu; Pyorala, Kontiola, Pihlstrom.

Suisse: Berra; Streit, Sbisa; Du Bois, Bezina; Furrer, Blindenbacher; Seger, von Gunten; Niederreiter, Ambühl, Wick; Brunner, Romy, Monnet; Rüthemann, Bieber, Hollenstein; Rubin, Trachsler, Benjamin Plüss.

Notes: la Suisse sans Moser et Sprunger (blessés), Flüeler (surnuméraire), Liniger (pas encore inscrit) et Stephan (remplaçant).

5e journée. Groupe H (à Helsinki):

Biélorussie - Kazakhstan 3-2 (0-1 3-1 0-0).

Finlande - Suisse 5-2 (1-0 2-2 2-0).

Classement (3 matches):

1. Finlande 9.
2. Canada 7.
3. Suisse 6.
4. Etats-Unis 5.
5. Slovaquie 3 (6-6).
6. Biélorussie 3 (5-6).
7. France 3 (10-17).
8. Kazakhstan 0.

Groupe S (à Stockholm):

Lettonie - Italie 5-0 (1-0 2-0 2-0).

Russie - Allemagne 2-0 (1-0 0-0 1-0).

Classement (3 matches):

1. Suède 9 (13-6).
2. Russie 9 (11-4).
3. Lettonie 6.
4. République tchéque 5.
5. Allemagne 3.
6. Italie 2.
7. Danemark 1 (7-12).
8. Norvège 1 (6-11).

(ats)