JO 2012

19 mai 2012 08:48; Act: 19.05.2012 09:02 Print

Installations insalubres pour les athlètes grecs

La Fédération grecque d'athlétisme a dénoncé des conditions d'entraînement «dangereuses» liées à l'insalubrité du camp de base d'Athènes utilisé pour les JO de Londres.

Localisation du site d'Aghios Kosmas.

Sur ce sujet
Une faute?

La Fédération grecque d'athlétisme (SEGAS) a indiqué vendredi dans un communiqué que «l'apparition d'infections représente un risque potentiel pour les athlètes et les employés» sur le site d'Aghios Kosmas, géré par l'Etat grec et utilisé par les athlètes pour la préparation olympique aux Jeux de Londres qui auront lieu du 27 juillet au 12 août 2012.

Présence de germes

Selon un rapport commandé par la fédération et transmis au Ministère des sports, «les normes d'hygiène ne sont pas respectées sur les aires d'entraînement, dans les vestiaires et les installations médicales».

«Il y a un manque de propreté et un risque d'apparition de rongeurs, précise le rapport à propos d'une salle d'entraînement. La situation est dangereuse aussi dans les vestiaires et les toilettes en raison de la présence de germes.»

La SEGAS exhorte les autorités grecques à «intervenir afin d'éviter la déliquescence des infrastructures d'athlétisme».

Coupes dans le budget

Le mois dernier, la fédération avait suspendu pendant quelques jours toutes les activités d'athlétisme à travers la Grèce pour protester contre «les coupes injustes et sélectives dans son budget», divisé par trois par l'Etat ces deux dernières années, dans un pays en proie à de sévères mesures d'austérité.

(afp)