Hockey – LNA

30 septembre 2015 10:14; Act: 30.09.2015 12:04 Print

Auston Matthews reçoit la meilleure évaluation

Le jeune Américain des ZSC Lions a été observé par un «scout» de la NHL. Il est le seul en LNA a avoir obtenu la meilleure note.

Le jeune attaquant américain avait inscrit son premier but en LNA contre Fribourg, le 18 septembre dernier, dès son premier match avec Zurich.
Sur ce sujet
Une faute?

Son entrée dans le championnat suisse a fait grand bruit, le 18 septembre dernier. Au lendemain de son 18e anniversaire, le jeune prodige américain était enfin autorisé à évoluer dans l’élite helvétique. Auston Matthews, considéré comme le très probable futur No 1 de la prochaine draft en NHL, en juin 2016, avait fait le choix particulier de privilégier une saison dans un championnat européen, plutôt que de suivre la filière junior ou universitaire en Amérique du Nord.

Buteur dès son premier match, le jeune attaquant a depuis compilé une fiche de 3 buts, 5 points et un ratio de +2 en 4 matches. Plutôt exceptionnel pour un joueur de son âge. C’est aussi l’avis de Thomas Roost, recruteur en Suisse pour NHL Central Scouting, interviewé par sur le site officiel de la grande ligue américaine. «Il a les outils pour devenir un centre polyvalent de classe mondiale, dans la veine de Jonathan Toews (Chicago Blackhawks) ou Anze Kopitar (Los Angeles Lakers)», observe-t-il.

C’est la raison pour laquelle, sur la liste des jeunes joueurs évalués en septembre, Auston Matthews est le seul à avoir obtenu la note «A». «Matthews n’est pas si flamboyant à première vue», estime Thomas Roost. «Il a la faculté de rentre ses coéquipiers de ligne meilleurs. Il bouge le puck très bien et a une très bonne coordination, des mains rapides pour le jeu serré autour de la cage et un excellent contrôle du palet. Il sent le jeu plus vite qu’un bon joueur ordinaire.»

«Il est peut-être déjà le meilleur»

Le «scout» estime que le petit prince des Zurich Lions est le plus exceptionnel des joueurs qu’il ait observés cette saison. «Pas de loin, mais de manière perceptible. Je pense qu’à la fin de la saison il sera le meilleur joueur de la ligue, à moins qu’il ne le soit déjà.»

Matthews s’est quant à lui aussi exprimé à propos de son nouvel environnement aux abords de la Limmat. «Le hockey n’a pas été si différent, ici en Suisse. A part que tout le monde avait le même âge dans le vestiaire, quand je jouais pour la relève de l’équipe nationale. A présent, en tant que pro dans un vestiaire rempli de gars plus âgés qui ont bien bourlingué, vous devez connaître votre place et gagner leur respect. Je me sens vraiment chanceux, puisqu’il s’agit d’un groupe génial.»

A propos de son coach Marc Crawford, Matthews a précisé qu’il était très méticuleux et passionné. «Il extrait le meilleur de chaque joueur. En dehors de la glace, il aime bien plaisanter et maintenir une ambiance légère. Jusqu’ici, il s’est vraiment focalisé sur mon jeu et mon positionnement défensifs. Il y a beaucoup d’habileté dans cette ligue, c’est le moins qu’on puisse dire, donc si je peux être responsable dans notre zone défensive, ça mènera à davantage d’opportunités en zone offensive.»

(duf)