Ski nordique - Mondiaux à Oslo

25 février 2011 19:42; Act: 25.02.2011 21:05 Print

Cologna prêt à «tenter quelque chose» dimanche

Dario Cologna n'est pas affecté par sa 9e place lors du sprint de jeudi aux Mondiaux d'Oslo et compte sur une course rapide dès le départ pour aller cueillir une médaille.

storybild

Le Grison n'hésitera pas à prendre l'initiative des opérations si nécessaire. (Photo: Reuters)

Une faute?

Le Grison n'hésitera pas à prendre l'initiative des opérations si nécessaire.

Vingt-quatre heures après la course, Cologna s'est dit - comme beaucoup d'observateurs - marqué et même surpris par la prestation «impressionnante» de Marcus Hellner en finale du sprint, que le Suédois a remportée devant le Norvégien Petter Northug. Les deux Scandinaves figureront encore parmi les grands favoris de la poursuite, avec le Russe Alexander Legkov et Cologna bien sûr. Le Tchèque Lukas Bauer en revanche, ancien double vainqueur du Tour de Ski, a déclaré forfait pour mieux se concentrer sur le 15 km (classique) et le 50 km (skating).

«Si j'ai de bonnes jambes, je vais sûrement tenter quelque chose dans la poursuite», a soufflé le Cologna. Le Grison n'a pas trop intérêt à ce que la décision se fasse dans le final. Northug en particulier est quasi imbattable dans ce genre d'exercice. Pour durcir la course, Cologna espère, outre lui-même, pouvoir compter sur Hellner par exemple.

Le Grison devra en tout cas s'épargner les tourments de 2009 aux Mondiaux de Liberec, où un mauvais fartage l'avait fait échouer à la 41e de la poursuite. Il pourra compter sur la présence dans la course du Zurichois Remo Fischer et du Grison Toni Livers. Fischer se dit en excellente forme et jouera son va-tout sur le parcours en skating pour se tester en vue du 50 km du dimanche 6 mars, son grand objectif.

Livers passera un test important en vue du relais 4 x 10 km. Le mystérieux virus dont il souffre rend ses performances imprévisibles. «Certains jours, ça va très bien, d'autres, pas tellement», note le Grison, en manque de repères ces dernières semaines.

Le quatuor suisse n'abandonne pas tout espoir de médaille pour ce fameux relais du 4 mars. Curdin Perl, diminué dernièrement par une hernie inguinale, se sent «mieux de jour en jour». Il a rejoint ses camarades à Oslo mais ne disputera aucune course avant le 4 x 10 km. «En skating, je ne suis pas entravé dans mes évolutions», a-t-il rappelé.

A noter qu'aucune Suissesse ne sera engagée dans la double poursuite féminine sur 15 km de samedi.

(ats)