Mondiaux de ski nordique

03 mars 2011 10:23; Act: 03.03.2011 10:58 Print

«Cologna a toutes ses chances dans le 50 km»

par Oliver Dufour, Oslo - Björn Daehlie a suivi le Grison, mardi. La légende norvégienne du fond a dédramatisé la course ratée du Suisse dans le 15 km.

storybild

L'octuple champion olympique Björn Daehlie admire la technique de Dario Cologna. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Björn Daehlie, qu’avez-vous pensé de la course difficile de Dario?

Cologna a fait de son mieux, j’en suis persuadé. Il n’y a pas que lui à avoir connu des difficultés. Plusieurs autres favoris ont été distancés. J’ai surtout été impressionné par le vainqueur, le Finlandais Heikkinen. Il a largué tous les grands noms. Il a même eu l’appui de tout le public norvégien, qui sait reconnaître les champions.

Cologna a dominé toute la saison. Pourquoi n’a-t-il pas encore de médaille, ici, à Holmenkollen?

C’est assez difficile à dire. La réussite en ski de fond dépend d’un ensemble de facteurs différents. Le Suisse m’a paru plutôt en bonne condition durant ces Mondiaux. Mais il faut admettre qu’il a été assez malchanceux lors de ses deux premières courses – le sprint et la poursuite. Et puis, aujourd’hui (n.d.l.r.: mardi), il n’avait visiblement pas les bons skis. Tout comme l’ensemble de l’équipe suédoise, par exemple, qui s’est complètement plantée.

Voyez-vous le Grison capable de repartir d’Oslo avec une médaille autour du cou?

Lui seul peut véritablement répondre à cette question. Il est le mieux placé pour connaître ses chances. Mais je dirais qu’il me paraît tout à fait armé pour réussir une bonne performance. Peut-être dimanche sur 50 km. Je pense que c’est sans doute sa meilleure occasion.

Quels sont ses atouts?

Son excellente technique et son impressionnante abnégation.