Football - Super League

06 janvier 2016 12:42; Act: 06.01.2016 14:51 Print

Le FC Sion attend deux à trois renforts

par Tim Guillemin, Martigny - Les Sédunois ont repris l'entraînement mercredi par un petit footing sur les berges du Rhône. Didier Tholot ne veut pas d'une quantité de recrues.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«L'important, c'est de trouver deux joueurs qui apportent un vrai plus, peut-être trois. S'il y a des noms qui circulent? Bien sûr. Des bons, des moyens, des moins bons. J'ai des idées en tête, évidemment. On va discuter avec le président et décider tranquillement de l'identité de nos nouvelles recrues.» Didier Tholot a été clair mercredi à Martigny, quelques instants après avoir couru avec son groupe sur les bords du Rhône: le FC Sion ne va pas vivre de révolution cet hiver.

«Peut-être qu'ils sont contents de revenir»

L'entraîneur du FC Sion est content de son groupe, qui était d'ailleurs au complet pour ce jour de reprise. Normal pour des salariés d'être là à l'heure au rendez-vous après les vacances? Bien sûr, mais il n'était pas inhabituel ces dernières années que l'un ou l'autre manque l'avion ou que sa grand-mère souffre subitement d'une maladie grave lors de la reprise officielle. Cette fois, rien de tout ça: chacun était là à l'heure. Didier Tholot en était évidemment satisfait: «Déjà, comme vous le dites, c'est normal. Mais ensuite, cela veut peut-être dire qu'ils sont contents de revenir et qu'ils savent qu'un printemps trépidant nous attend, puisque nous sommes encore engagés dans trois compétitions. Bien sûr que c'est un signal positif que tout le monde soit là, mais en même temps, celui qui serait arrivé en retard se serait mis en danger.» Sur le plan sportif, déjà, puisque l'entraîneur du FC Sion ne fait pas de cadeaux, mais aussi sur le plan financier puisque l'amende était fixée à plusieurs milliers de francs!

Tout le monde a donc couru au bord de l'eau, sauf Gabriel Cichero. Le Vénézuélien est pourtant bel et bien de retour en Suisse, mais sa compagne attend un heureux événement pour les toutes prochaines heures. Il a donc été excusé avec le sourire. Mais sinon, le groupe était au complet, y compris Beg Ferati (Bienne) et Leo Itaperuna (Corée du Sud), tous deux de retour de prêt. Ce qui ne veut pas dire qu'ils feront partie du contingent, précise Didier Tholot: «On fera un point après le camp d'entraînement en Espagne, du 11 au 21 janvier. A la fin de celui-ci, j'annoncerai mon groupe définitif en face, avec franchise. Ceux qui n'en feront pas partie seront libres de s'engager ailleurs pour le deuxième tour». Sion partira à San Pedro del Pinatar, dans la région de Murcie, avant de passer quelques jours en Italie, exactement comme l'année dernière. Par superstition? «Pas du tout. On a trouvé quelque chose de très bien en 2015. Pourquoi changer en 2016? Ce n'est pas très loin, il n'y a donc pas de fatigue du vol, et tout était top, continue l'entraîneur du FC Sion.»

Ambitieux en en championnat et en Coupes

Les Sédunois mettent donc tout en oeuvre pour que l'année à venir soit la plus belle possible, eux qui sont la seule équipe du pays encore engagée dans trois compétitions. «On ne fera l'impasse sur rien. On veut être ambitieux en championnat, en Coupe de Suisse et en Coupe d'Europe», prévient Didier Tholot. Le but? «2015 a été une très belle année. Mais on veut que 2016 soit encore plus belle.» Voilà qui est dit.

L'entraîneur français du FC Sion estime d'ailleurs que son équipe a déjà énormément progressé en une année: «Elle l'a prouvé dans les deux derniers matches avant la trêve. En revenant sur le terrain en deuxième mi-temps contre Liverpool en apprenant que Bordeaux était mené, on aurait pu s'attendre à de la fébrilité, mais c'est tout le contraire qui s'est passé. On a été forts dans la tête pour aller chercher cette qualification par nous-même, quoi qu'il arrive à Bordeaux.» Et contre Bâle en Coupe de Suisse? «Même force mentale. Bâle revient à 2-2 en dix minutes et on ne craque pas en prolongations, avant de gagner aux tirs aux buts. C'est le signe que cette équipe est bien dans sa tête.»

Voilà donc pourquoi Didier Tholot et son président Christian Constantin n'entendent pas tout chambouler cet hiver, mais simplement se renforcer avec deux ou trois cadors, afin de pouvoir être compétitif sur tous les tableaux. «Si les joueurs que l'on cible arrivaient tout de suite, tant mieux. Mais je suis prêt à attendre pour avoir des joueurs de qualité. On l'a vu lors du dernier mercato hivernal, Veroljub Salatic et Elsad Zverotic sont arrivés tard et cela n'a pas posé de problème. Je préfère attendre pour avoir deux ou trois renforts de grande qualité plutôt que prendre deux joueurs tout de suite simplement pour gagner quelques semaines dans la préparation», conclut le technicien sédunois.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bui Bui le 07.01.2016 12:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Constantinerie

    Constantin a détruit le foot valaisan à part Gelson (et peut-être son cousin, s'il ne choppe pas la grosse tête) aucun valaisan n'a été formé et a réussi une carrière au moins respectable! Par contre cc a détruit le rêve de centaines de jeunes valaisans qui rêvaient de percer ds ce beau métier

  • Didy le 06.01.2016 18:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore le VS

    VS comme tout les jours sur 20min

  • Montreusien le 06.01.2016 15:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On veut Ronaldinho!

    Un joueur bon qui serait motivé à venir est Ronaldinho, donc on compte tous sur M. Constantin pour la faire venir! PS: je ne suis pas sédunois

Les derniers commentaires

  • Bui Bui le 07.01.2016 12:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Constantinerie

    Constantin a détruit le foot valaisan à part Gelson (et peut-être son cousin, s'il ne choppe pas la grosse tête) aucun valaisan n'a été formé et a réussi une carrière au moins respectable! Par contre cc a détruit le rêve de centaines de jeunes valaisans qui rêvaient de percer ds ce beau métier

    • pas buibui le 10.01.2016 12:55 Report dénoncer ce commentaire

      toujours la même bui bui connerie

      aller encore la faute a cc mais sans lui ils rêverais de rien en plus les jeunes en valais ils vont ou bâle ect donc voilas mnt tu va dire qu ils vont la bas parce qu ils n ont pas de chance en valais faut arrêter de raconter n importe quoi aussi ...

  • Didy le 06.01.2016 18:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore le VS

    VS comme tout les jours sur 20min

    • Alain le 06.01.2016 20:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Didy

      Et alors ? Niveau foot romand difficile de parler d'autre chose que du FC Sion malheureusement !

    • Didy Moitou le 06.01.2016 21:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Didy

      Il est où le problème?

    • not welcom le 06.01.2016 21:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Didy Moitou

      euh on a eu droit à un article sur Lausanne lundi et un sur Le Mont hier si jamais..

    • Robert Pattinson le 06.01.2016 22:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Didy Moitou

      Le problème c'est que vous vous prenez pour le centre du monde!

    • timie le 07.01.2016 11:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Didy

      jalousie

  • Montreusien le 06.01.2016 15:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On veut Ronaldinho!

    Un joueur bon qui serait motivé à venir est Ronaldinho, donc on compte tous sur M. Constantin pour la faire venir! PS: je ne suis pas sédunois

    • Mike60 le 06.01.2016 17:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Montreusien

      On préférerait un joueur au top plutôt qu'une vieille gloire fatiguée...

    • tom le 06.01.2016 18:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Montreusien

      c inutile

    • Jurassien le 06.01.2016 18:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Montreusien

      pas sûr que Ronaldhino vienne. Après l'échec Gatuso, je ne pense pas que CC veuille engager un autre grand ego dont la carrière touche à sa fin. Ils ont meilleurs temps d'embaucher de jeunes prometteurs (Klostermann, Tah, Van Der Bruggen,...), Sion étant passés maîtres dans l'art de la formation. En plus ce peut être rentable sur plusieurs saisons (Ronaldhino étant une perte sèche). Il faut aussi gentiment penser à l'après Carlitos qui arrive également en fin de carrière.

    • Not Welcom le 06.01.2016 19:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Montreusien

      Ronaldinho motivé?!? ahahah on n' en veut pas!

    • Tarte Empion le 06.01.2016 20:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Montreusien

      Aucune chance, le Brasilia a été démoli .... Dommage

    • Laurent Udriot le 06.01.2016 21:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Montreusien

      Rien à voir avec le style de jeu valaisan ! Sans parler de son âge ... Mieux vaudrait titulariser des jeunes prometteurs de chez nous, comme Karlen...

    • Daniel le 06.01.2016 23:29 Report dénoncer ce commentaire

      heu non

      Ronaldinho t'es sûr ? il est plus tout jeune, et s'est souvent engueulé avec ses derniers dirigeants .. suis pas sûr, que ce soit une bonne idée, faut regarder des jeunes talents

    • Valaisan le 07.01.2016 11:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jurassien

      Échec gatuso ? A l époque l équipe étais bien partie après c étais la cata mais bon un joueur ne fais pas une équipe ! DT a prouvé qu il pouvais retaper des joueurs donc pourquoi pas ronnie ? Arrêtez de toujours dire n importe quoi avant même voir quelques matchs sur le canapé avec la bibine c est facile !

    • Bui Bui le 07.01.2016 12:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Montreusien

      Ronaldinho ira ds un club où la ville a un minimum de vie nocturne se qui n'est pas le cas du Valais