Super League

10 mai 2018 09:52; Act: 10.05.2018 18:07 Print

Battu à Lugano, le LS se retrouve au bord du gouffre

Après sa défaite à Lugano lors de la 34e journée (2-0), le Lausanne-Sport va avoir besoin d'un miracle pour éviter la relégation à la fin de la saison.

storybild

(Photo: Keystone/Gabriele Putzu)

Sur ce sujet
Une faute?

Lausanne a besoin d'un miracle pour sauver sa place en Super League. Battus 2-0 à Lugano, les Vaudois accusent quatre longueurs de retard sur l'avant-dernier Sion à deux journées de la fin. Bâle a pour sa part infligé au champion Young Boys sa première défaite depuis la trêve hivernale (5-1).

Hasard du calendrier, Lausanne et Sion affronteront les mêmes équipes lors des deux dernières journées. Les hommes du coach Ilija Borenovic accueilleront Thoune le 13 mai à 16h avant de se rendre à St-Gall le 19 mai à 18h, alors que les Valaisans recevront les Brodeurs avant de se déplacer à Thoune. Sion possède une différence de buts nettement moins défavorable (-7) que Lausanne (-21).

Lausanne n'a jamais paru en mesure de s'imposer au Cornaredo, où les Vaudois ont réussi leur premier tir cadré à la... 85e minute. Même le premier but luganais, inscrit par Alexander Gerndt qui a pu reprendre de volée un ballon qui «traînait» dans les seize mètres (64e), n'a pas eu l'effet escompté. Au contraire, puisque le gardien Thomas Castella a sauvé son équipe quelques secondes plus tard alors que le même Gerndt se présentait seul devant lui.

Lugano, qui aurait pu bénéficier d'un penalty dès la 15e minute après une intervention litigieuse de Cabral sur Gerndt, a inscrit le but de la sécurité à la 94e par l'intermédiaire de Carlo Manicone. Les Tessinois sont donc mathématiquement assurés de rester dans l'élite du football suisse.

Bâle se fait plaisir

Bâle n'a pas laissé planer le moindre doute concernant ses intentions dans le choc de la journée, suivi par près de 30'000 spectateurs. La troupe de Raphaël Wicky a ainsi ouvert la marque après 61'' de jeu seulement grâce à Mohamed Elyounoussi, auteur d'un magnifique solo. Le Norvégien s'est transformé en passeur sur le 2-0, marqué par Albian Ajeti à la 26e.

YB a sombré en deuxième mi-temps, encaissant trois buts supplémentaires signés Luca Zuffi (54e), Albian Ajeti (79e) et Dimitri Oberlin (87e) avant de sauver l'honneur grâce à Christian Fassnacht (89e). Les Bernois n'avaient plus connu la défaite en championnat depuis le 3 décembre et un derby perdu 3-1 à Thoune. Les joueurs d'Adi Hütter restaient donc sur 16 matches sans défaite (13 victoires, 3 nuls).

A noter par ailleurs que Lucerne est assuré de terminer au 3e rang de ce championnat 2017/2018. Les joueurs du club de Suisse centrale suivront d'un oeil attentif la finale de la Coupe de Suisse le 27 mai: un sacre de Young Boys enverrait le FCL directement en phase de poules de l'Europa League, alors qu'une victoire du FC Zurich contraindrait les Lucernois à passer par les qualifications.

(ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Thierry le 10.05.2018 18:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    calamité

    Pas un tir cadré avant les 5 dernières minutes de match. Clairement cette équipe à l'heure actuelle n'a vraiment pas sa place en Super league.

  • chico le 10.05.2018 18:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lnb

    pas vu les lausannois durant le match rien de rien, ils doivent se sauver de la relegation pourtant , un retour en challenge league c as leur fera du bien

  • jj le 10.05.2018 18:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oula

    Sans vouloir les enfoncer encore plus, mais ils font peine à voir. Le niveau est affligeant. Après on ne peut pas blâmer les joueurs. Ils font ce qu'ils peuvent.

Les derniers commentaires

  • Lausanne Spock le 11.05.2018 18:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bientôt un champ. romand

    Dans trois ou quatre ans on aura une super chalange league avec le LS, Sion qui sera relégué dans 2 ans et Xamax qui va pas en voir une la saison prochaine et Servette pour autant qu'il n'a pas été entre temps relégué en première ligue.

    • Ferand de Savièse. le 12.05.2018 05:48 Report dénoncer ce commentaire

      Bientôt la fin..enfin.

      Houla que de com (masqué) valaisans,à défault de jouer des places européenne le club patauge dans la médiocrité,quel courage il a le CC de maintenir le raffiot valaisans,le jour ou il partira Sion pourra jouer à sa place en 3èm ligue

  • un valaisan le 11.05.2018 17:45 Report dénoncer ce commentaire

    hop fc sion

    pourquoi avoir changé d entraineur rien ne va plus au Lausanne sport c est la fin plus d espoir

    • Lausanne Spock le 11.05.2018 19:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @un valaisan

      C'est certain que si changer d'entraîneur était la bonne méthode , Sion sera chaque fois vainqueur de la ligue des champion.

  • Alain MICHEL le 11.05.2018 17:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Économies

    L'avantage de la relégation, c'est que l'on n'aura plus besoin de mobilisé des dizaines de policiers aux frais du contribuable pour assurer l'ordre jusqu'à à la gare. Mentalité des supporters au niveau zéro pour certains, mais pas seulement dans le foot.....

  • kib le 11.05.2018 09:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pfffff

    Tout va reste du foot amateur ....

  • Smashman le 11.05.2018 08:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chute libre

    Au printemps c'était vue sur l'Europe et maintenant vue sur Aarau et autres grandes équipes. Dure la chute. Malgré Rapp la vedette de Thun. Quel gâchis.