Wimbledon

23 juin 2011 10:19; Act: 24.06.2011 04:27 Print

Federer s'est promené dans son jardin

par Jean-Philippe Pressl-Wenger/Londres - Le Bâlois n’a jamais été mis en difficulté par le Français Mannarino, qu’il a facilement battu 6-2 6-3 6-2 au 2e tour à Wimbledon.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les jours se suivent et se ressemblent pour Federer à Wimbledon. Après avoir logiquement disposé du Kazakh Kukushkin au 1er tour, le sextuple vainqueur du tournoi londonien a continué sa route en laissant Mannarino sur le bord du chemin. La rencontre à sens unique n’a jamais semblé pouvoir échapper au Rhénan. Rarement inquiété sur son service – il n’a offert que deux balles de break à son adversaire – Federer a fait visiter son jardin au 55e joueur mondial: il a enchaîné des coups droits diaboliques, 11 aces et de fréquentes montées au filet. Même la ola déclenchée avant l’ultime jeu de service du Bâlois ne l’a pas gêné. «C’est nouveau pour moi de jouer sur ce court en indoor, a déclaré Federer, au terme des 88 minutes qu’a duré la partie. Cela fait dix ans que je joue ici et je n’avais encore pas vécu ça.»

Au tour suivant, le favori des spectateurs britanniques devra se frotter samedi à l’Argentin Nalbandian (ATP 23), son ancienne bête noire. «Cela va être difficile, a reconnu le Rhénan. J’ai souvent eu de la peine contre lui, mais j’ai réussi à reprendre l’avantage dans nos confrontations (n.d.l.r.: il mène 10-8).»

Contre un adversaire qu’il n’a plus rencontré depuis la finale des Swiss Indoors de Bâle en 2008, Federer passera son premier vrai test, plus sérieux que ses deux premiers matches.