Super League

01 février 2011 23:30; Act: 03.02.2011 09:44 Print

«Le titre se jouera entre Bâle et Zurich»

par Sandro Compagnon/mfr - La 2e phase du championnat de Super League débute samedi. «20 minutes» a pris la température avec Lucien Favre.

Une faute?

Lucien Favre, qui sera champion de Suisse cette saison ?
Pour moi, il y a deux favoris: le FC Zurich et le FC Bâle. Le FCZ possède actuellement le meilleur cadre. La seule incertitude concerne la défense centrale après le départ de Rochat. Avec les quatre attaquants de valeur que sont Alphonse, Hassli, Chermiti et Mehmedi, le secteur offensif est blindé. Par ailleurs, le travail effectué par Urs Fischer en tant que coach est très bon.

Zurich vient d’engager le Français Béda en défense centrale...
Je ne connais pas suffisamment ce joueur pour en tirer des conclusions. Toutefois, ce poste pourrait se révéler décisif pour Zurich, dans la lutte pour le titre.

Avec le duo d’internationaux Frei – Streller, le secteur offensif de Bâle n’est pas en reste…
Effectivement, l’attaque rhénane ne devrait pas causer de soucis. Par contre, des incertitudes planent sur la défense. La perte consécutive au départ d’Inkoom a été compensée par l’arrivée de Steinhöfer. Le transfert de l’Allemand est une très bonne chose, mais il ne faut pas oublier qu’il a été aligné au milieu du terrain ces derniers temps. Le FCB en a tenu compte en engageant l’espoir autrichien Dragovic, un défenseur central très prometteur.

A l’inverse du FCZ, Bâle est engagé sur le front européen. Est-ce un désavantage?
L’Europa League peut coûter beaucoup d’énergie d’autant plus que le programme national avec la Coupe et le Championnat est déjà passablement chargé. Il y aura beaucoup de semaines anglaises. Même si, cet automne, Bâle a bien su gérer la surcharge que représentait la Champions League, je pense que plus l’aventure Europa League de Bâle sera longue, plus Zurich sera avantagé.

Un petit mot sur Sion, qui est actuellement en embuscade ?
Sion s’appuie sur la meilleure défense du championnat. Les Valaisans peuvent battre n’importe qui. Malheureusement, les Sédunois perdent trop de points à domicile.

Que dire de Xamax ?
Avec Bellinzone, GC et Saint-Gall, les «rouge et noir» font partie des quatre équipes qui devront lutter jusqu’au bout contre la relégation.