Football

18 octobre 2019 11:10; Act: 18.10.2019 11:14 Print

«Quand Messi pleure, personne ne dit rien»

Isabele Silva, la femme de Thiago, défend son mari, «coupable» de trop craquer sous la pression. Elle a osé la comparaison avec la «Pulga».

storybild

Isabele et Thiago Silva. (Photo: Capture d'écran Tweeter)

Sur ce sujet
Une faute?

Dans un entretien accordé au quotidien Le Parisien, Isabele Silva évoque la vie de Thiago Silva, son mari, qui évolue au Paris Saint-Germain - il en est même le capitaine - depuis 2012 et qui tend, parfois, à craquer sous la pression. Ce fut notamment le cas lors de la Coupe du monde 2014 au Brésil.

«Il en prend plein la figure», a-t-elle regretté. On se souvient en effet que Thiago Silva avait fondu en larmes avant la séance de tirs au but du 8e de finale contre le Chili (remportée 3-2 par le Brésil) et qu'il avait refusé de tirer un penalty face au gardien Claudio Bravo.

«Une grande souffrance»

«C'est dur pour moi de revoir ces images. Les supporters voient les joueurs comme des machines. Mais nous, la famille, on s'attache d'abord à l'humain, a souligné Isabele Silva. Ce qui me gêne là, ce ne sont pas ses pleurs, c'est le fait qu'on les sorte du contexte, qu'on les isole. On oublie la pression énorme qu'ils avaient sur les épaules en 2014. Qu'au Brésil, c'est impensable de jouer une Coupe du monde à domicile et de ne pas la gagner.»

C'est à cause de son statut de capitaine que Thiago Silva a «concentré toutes les critiques», a-t-elle encore estimé. «Elles ne sont pas venues de ses prestations sur le terrain, mais juste de ce moment-là.»

«Je lui ai dit qu'il avait le droit d'être ému Quand Messi pleure sur le terrain, comme c'est arrivé, personne ne dit rien. Quand certains passent à côté de leur match, comme c'est arrivé, personne ne dit rien. Mais Thiago, lui, en prend plein la figure. Et tout d'un coup, tout le monde oublie ce qu'il a fait avant», a conclu Isabele Silva.

Football

(Sport-Center)

Les commentaires les plus populaires

  • Yves le 18.10.2019 11:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sniff

    Pauvre petit, la vie ne t'a vraiment pas épargné...

  • fifi l'hypocrite le 18.10.2019 11:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'amour en famille

    Désormais c'est sûr, le Brésil souffre également de problèmes de consanguinité

  • Sir Hill le 18.10.2019 11:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre chou

    Pauvre bébé! C'est son travail! Je me vois bien fondre en larmes et refuser de faire mon travail, pour lequel je suis pourtant largement moins payé qu'un footballeur...

Les derniers commentaires

  • Gérard blanc curouge, * le 20.10.2019 09:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la vedette genevoieseee

    Maudet non plus il pleure pas. Et lui pas foot. F1 lui

  • et pleurniche le 19.10.2019 10:39 Report dénoncer ce commentaire

    football

    Y' a une femme sur la photo?

    • des trois le 19.10.2019 10:54 Report dénoncer ce commentaire

      au milieu

      Oui, au milieu.

  • John Gilet le 18.10.2019 23:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    non

    Messi ne pleure pas.

  • Steve le 18.10.2019 18:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Shut!!!!

    Purée.. elle sourit comme une porte de grange... et lui il est gentiment fini pour le foot. Forcément ça joue au PSG un club de looser.

  • Thierry Mayor le 18.10.2019 18:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Monsieur

    Pauvre chou, c'est encore sa femme qui doit le défendre