France

15 mai 2012 10:23; Act: 15.05.2012 10:35 Print

«Un nul à Auxerre et branlette espagnole!»

Président de l'équipe de Montpellier, Louis Nicollin a encore dérapé en se projetant champion de France. Il a exprimé sa joie dans un langage fleuri.

Une faute?

Dimanche, Montpellier a battu Lille en Ligue 1 (1-0). Les deux équipes s'affrontaient au stade de la Mosson.

Après le coup de sifflet final «Loulou» Nicollin, déjà connu pour avoi fait polémique avec des propos homophobes ou machistes, a partagé en direct ses chaudes émotions.

Pour être titré devant le Paris Saint-Germain, Montpellier doit vaincre Auxerre le 20 mai prochain, ou au minimum obtenir un match nul, comme l’a joliment exprimé le président montpelliérain: «Un petit nul à Auxerre et branlette espagnole!». Nicollin a aussi déclaré que la victoire de son club l’avait «fait bander».

(20 minutes)