Football

04 mai 2019 22:04; Act: 04.05.2019 22:04 Print

Aarau met le LS sous pression

par André Boschetti, Aarau - Dans des conditions de jeu rendues difficiles par la neige, les Lausannois ont subi la loi d'Aarau samedi (3-0).

storybild

Les conditions de jeu étaient très difficiles samedi à Aarau (ici Getaz et Zverotic). (Photo: Keystone)

Une faute?

Après une longue série de matches nuls qui lui ont fait perdre de nombreux points en route de route, la neige aura-t-elle été un autre redoutable ennemi pour le LS cette saison? Un petit mois après avoir vu ses espoirs de promotion directe ensevelis sous les flocons de la Pontaise contre Servette, c'est en effet dans un contexte presque similaire, et donc sur une pelouse très difficile à maîtriser, que Lausanne a vu, cette fois, sa place de barragiste être mise en grand danger par Aarau.

Des conditions spéciales auxquelles le FC Aarau, supérieur sur le plan physique et qui a eu l'intelligence de jouer de façon un peu plus simple et directe, s'est mieux adapté. Une légère supériorité que les Argoviens auraient d'ailleurs pu très vite matérialiser lorsque, parfaitement lancé sur son côté droit, Tasar prenait Flo de vitesse pour adresser un centre en retrait parfait. Seul à six mètres de Castella, Karanovic – un peu gêné par Nganga – trouvait toutefois le moyen de manquer la cible (4e).

Pas d'occasion

Combatif mais incapable de se créer des occasions nettes d'égaliser, hormis sur un bon coup franc de Margiotta détourné par Nikolic (9e), le LS voyait au contraire une reprise de la tête de Schneuwly passer juste au-dessus des buts de Castella (11e). De quoi donner confiance à des Argoviens qui prenaient logiquement les devants peu après la demi-heure de jeu.

Grâce au futur Servettien Varol Tasar qui profitait d'un renvoi acrobatique mais approximatif de Brandao pour donner une longueur d'avance aux siens. Une avance ô combien précieuse dans de telles circonstances qu'Aarau aurait très bien pu doubler avant la pause. Notamment lorsque Neumayr voyait sa frappe détournée in extremis par Brandao suite à mauvais renvoi de Nganga (39e).

Changement de système

Pour tenter d'inverser le cours des choses, Giorgio Contini décidait d'abandonner son 4-4-2 pour passer en 4-3-3- après la pause avec les entrées en jeu de Zeqiri et Ndoye. Un système de jeu qui avait été testé avec succès à Chiasso, il y a deux semaines. Mais pas contre une solide défense argovienne qui subissait sans encombre l'ascendant initial pris par les Lausannois.

Une pression qui ne durait qu'une dizaine de minutes avant qu'Aarau ne reprenne la situation sous contrôle. Et se voie offrir un petit cadeau par l'arbitre, M. Hänni, qui se laissait abuser par une simulation de Scheuwly. Le penalty qui suivait était transformé en deux temps par Neumayr (69e).

Trop pour un Lausanne-Sport incapable de se rebiffer et qui voit désormais son adversaire du jour pointer à deux unités seulement au classement. Tout cela avant un déplacement des plus périlleux, vendredi à Genève.

Aarau - LS 3-0 (1-0)

Brügglifeld. 4477 spectateurs.

Arbitre: M. Hänni. Buts: 36e Tasar 1-0, 69e Neumayr (penalty) 2-0, 79e Schneuwly 3-0.

Aarau: Nikolic; Giger, Bürgy, Schindelholz, Obexer; Jäckle, Zverotic (90e Pepsi); Tasar (82e Misic), Neumayr (87e Frontino), Schneuwly; Karanovic (64e Maierhofer).

LS: Castella; Gétaz, Nganga, Brandao, Flo; Puertas, Kukuruzovic, Dominguez (46e Ndoye), Pasche (70e Buess); Oliveira, Margiotta (46e Zeqiri).

Notes: Aarau sans Peralta (blessé). LS sans Loosli (suspendu), Geissmann, Pos, Boranijasevic ni Koura (blessés).

Avertissements: 37e Schindelholz, 61e Obexer.

Football

(nxp)