EURO M21

20 juin 2011 23:42; Act: 21.06.2011 15:37 Print

Abrashi ne veut plus attendre

par Marc Fragnière/Hobro - Auteur d’une première saison de Super League prometteuse avec GC, le milieu de terrain pourrait être titulaire demain face à la République tchèque.

storybild

Amir Abrashi (Photo: Keystone/Peter Klaunzer)

Une faute?

Poussé sur le banc par la précocité de la pépite Granit Xhaka, le demi défensif des Sauterelles aura peut-être l’occasion de fouler d’entrée de jeu une pelouse pour la première fois depuis son arrivée au Danemark. Titularisé lors des deux matches de barrage contre la Suède, le Thurgovien a jusqu’ici dû se contenter de deux entrées en cours de match. Un état de fait dont il s’accommode, faute de mieux: «J’ai bien sûr envie de jouer. Comme tout le monde ici, si je pouvais décider, je commencerais tous les matches. Mais l’intérêt de l’équipe surpasse mes ambitions personnelles.»

Xhaka suspendu, le natif de Bischofzell peut objectivement espérer retrouver une place dans le onze de départ helvétique. L’expérience de celui qui avait été l’un des piliers de l’équipe M19, mais aussi son profil plus défensif que celui des trois autres potentiels remplaçants de Xhaka (Moreno Constanzo, Xavier Hochstrasser, Pajtim Kasami sont les autres postulants) devraient plaider en sa faveur contre des Tchèques affectionnant particulièrement les duels. Le fait qu’il évolue un peu dans le même registre de jeu que l’indéboulonnable Fabian Lustenberger pourrait toutefois le desservir, selon la tactique adoptée par Tami.

Reconnu par ses pairs pour son agressivité, mais aussi la sobriété de son jeu, Abrashi possède un atout précieux sur le plan mental: comme tout joueur qui s’est affirmé cette saison à GC, c’est un guerrier