Ligue des Champions

06 décembre 2011 16:14; Act: 06.12.2011 22:59 Print

Bâle - ManU: «Le» match de l'année

par Marc Fragnière, Bâle - Sir Alex Ferguson risque de ternir sa réputation de serial winner, mercredi soir (20 h 45) à Bâle. Une défaite et Manchester United serait exclu de la Champions League.

storybild

Les joueurs du FC Bâle lors d'un entraînement mardi. (Photo: AFP)

Une faute?

En cas de déconvenue en Suisse, le monument d’Old Trafford (25 saisons à la tête des Red Devils!) vivra sans aucun doute­ l’une des plus grosses désillusions de son extraordinaire carrière de manager à ManU. Son bail record, agrémenté notamment de 12 titres nationaux et de quatre finales de Champions League (bilan équilibré: 2 victoires, 2 défaites) serait ainsi à marquer d’une pierre noire, si le FCB parvenait à bouter l’ogre mancunien hors du top 16 continental.

Aussi connu pour son phénoménal palmarès que pour son manque de charisme, Sir Ferguson n’a pas laissé transparaître le moindre doute, à l’heure de s’acquitter de ses obligations face à la presse. «On a démontré que notre expérience était notre meilleur atout, ces dernières saisons. On sait bien jouer à l’extérieur», a répondu le Chevalier écossais, titillé sur le potentiel de son équipe, une fois sous pression.
L’ex-attaquant des Glasgow Rangers s’est entêté: «On a l’habitude des gros matches. Malgré les nombreuses blessures auxquelles nous avons dû faire face cet automne, nous sommes deuxièmes de Premier League. Notre vertigineuse profondeur de banc doit nous permettre de gommer toute incertitude.»

«Fergie» s’est plu à rappeler les parcours européens de l’APOEL Nicosie et du Bayer Leverkusen afin d’étayer son argumentation relative à une compétition bizarre. Il a toutefois réfuté tout embryon d’excuse en cas de désillusion: «Non! L’intensité de la Premier League n’a rien à voir avec les difficultés de ManU à s’extraire victorieusement de la Poule C de la Champions League.»

(ats)