Mondial des clubs

15 décembre 2011 13:45; Act: 15.12.2011 13:52 Print

Barcelone rejoint Santos en finale mais perd Villa

Le FC Barcelone s'est logiquement imposé face à Al-Sadd en demi-finale du Mondial des clubs. les Catalans perdent néanmoins David Villa victime d'une fracture du tibia.

storybild

Villa s'est fracturé le tibia gauche sur une action anodine de la 39e minute. (Photo: AFP)

Une faute?

Le FC Barcelone s'est qualifié pour la finale du Mondial des clubs au dépens du club qatari d'Al-Sadd (4-0). Il affrontera les Brésiliens de Santos, dimanche, avec la perspective d'un duel entre Messi et Neymar. Mais le club catalan a perdu David Villa, victime d'une fracture du tibia.

Si le Barça, champion du monde en 2009, n'a pas souffert pour son entrée dans la compétition face au champion d'Asie, qui a fait figure de sparring partner tout au long de la rencontre, la victoire a un goût amer: Villa s'est fracturé le tibia gauche sur une action anodine de la 39e minute. Le buteur de la Roja pourrait être indisponible plusieurs mois.

Hormis ce préjudiciable incident, le match a été tranquillement géré par une équipe catalane largement remaniée par rapport à celle qui a relancé la Liga en s'imposant dimanche dernier au Real Madrid (3-1).

Un doublé du Brésilien Adriano a mis sur orbite le succès des Blaugrana dès la première période. Le suppléant de Daniel Alves a d'abord profité d'une mésentente entre le gardien Saqr et son latéral, l'Algérien Belhadj, pour ouvrir le score (25e), avant de doubler le compteur d'une frappe enroulée à l'entrée de la surface (43e).

Titulaire, Messi n'a pas forcé son talent, ajustant simplement un coup franc (63e) et un retourné acrobatique (66e). Entre-temps, il a offert une superbe passe à Seydou Keita pour le 3e but (64e). En fin de match, le Barça faisait entrer ses remplaçants, l'un d'entre-eux, Maxwell, clôturant la marque côté gauche (82e).

Cette semaine, le prodige brésilien Neymar, auteur d'un but et d'une performance remarquable lors de la demi-finale remportée par Santos contre les Japonais de Kashiwa Reysol (3-1), avait déclaré que le Barça était «le meilleur club du monde». Bien que touché à la cheville gauche, il pourra en attester dimanche 11h30, en se mesurant au meilleur joueur du monde: Messi.

(ats)