Espagne

06 janvier 2016 23:08; Act: 07.01.2016 08:23 Print

Coupe du Roi: Messi met le Barça sur la bonne voie

Tenu en échec 0-0 samedi par Espanyol en Liga, Barcelone a pris une belle revanche en 8e de finale aller de la Coupe du Roi en s'imposant 4-1.

storybild

Lionel Messi s'est une fois de plus illustré sous le maillot du Barça. (Photo: Keystone)

Une faute?

Avec deux buts et deux passes décisives de Lionel Messi, le FC Barcelone a surclassé l'Espanyol 4-1 dans le derby catalan mercredi en 8e aller de la Coupe du Roi et pris l'ascendant en vue des quarts, à l'instar de Séville, Valence ou Bilbao.

Le Barça avait un compte à régler: freiné samedi par son voisin "periquito" en Liga (0-0), le club blaugrana s'est vengé en Coupe avec une belle démonstration offensive, marquée par des débuts encourageants pour les recrues estivales Arda Turan et Aleix Vidal, enfin autorisées à jouer.

Avec un Andres Iniesta en état de grâce et un Neymar supersonique au Camp Nou, Messi s'est mis au diapason pour éteindre l'Espanyol, agressif mais vite débordé et finalement réduit à neuf après les exclusions d'Hernan Pérez (72e) et Pape Diop (76e).

Certes, l'attaquant équatorien Felipe Caicedo avait surpris la défense blaugrana au bout d'une contre-attaque parfaite (9e). Mais il a suffi de quatre minutes pour voir l'intenable Messi égaliser seul au point de penalty après une offrande d'Iniesta (13e), avant de marquer sur un coup franc magistral qui a heurté la transversale avant de rentrer (44e).

Et le quadruple Ballon d'Or a insisté en seconde période, servant Gerard Piqué pour le troisième but (49e) puis Neymar, buteur d'un bel extérieur du pied (88e) pour simplifier le match retour mercredi prochain à Cornella-El Prat.

Dans cette soirée réussie, le Barça a fait débuter ses deux renforts de l'été, qui ont rongé leur frein pendant six mois en raison de l'interdiction de recrutement infligé au club, expirée depuis lundi. Titulaire, le Turc Arda Turan a livré une prestation solide dans l'entrejeu avant de sortir à la 68e, moment où le latéral catalan Aleix Vidal a fait son entrée.

Deux autres derbies étaient au programme ce mercredi: celui entre le Rayo Vallecano et l'Atletico Madrid (21h05) et celui entre le Betis Séville et le Séville FC, qui a tourné en faveur de ce dernier (2-0) grâce à des buts de Michael Krohn-Dehli (13e) et Grzegorz Krychowiak (49e).

Cette défaite à domicile n'arrange pas les affaires du Betis et de son entraîneur Pepe Mel, très fragilisé après cette nouvelle contre-performance, conclue en outre par un penalty raté en fin de rencontre (81e).

Outre Barcelone et Séville, Valence a également un pied en quarts après une large victoire contre Grenade (4-0), avec un triplé d'Alvaro Negredo, dont deux penalties.

Finaliste malheureux l'an dernier face au Barça, l'Athletic Bilbao a effacé un retard de deux buts pour renverser Villarreal (3-2) à domicile, le but victorieux ayant été inscrit par le défenseur français Aymeric Laporte d'une belle reprise à bout portant (80e).

(nxp/ats)